Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Etonnnant

Le propos est de Fabrice Leggeri, le directeur de Frontex, l’agence de l’UE censée s’occuper des frontières extérieures de l’UE et qui n’a jamais servi à rien. Le moins qu’on puisse dire est que le discours de ce haut fonctionnaire de Bruxelles a de quoi surprendre.

Les États européens doivent intensifier les expulsions d'étrangers en situation irrégulière, dit-il, sans quoi "on ne résoudra pas le problème des migrants". Le nombre de ceux qui se maintiennent illégalement sur le sol européen "ne cesse d'augmenter". "Si on continue ainsi, on envoie un message implicite aux migrants potentiels: tenter à tout prix de passer en Europe, car même si on est pris, on a toutes les chances d'y rester." Et l’on risque de voir "des clandestins créer dans certains quartiers une forme de société parallèle, fonctionnant sur une économie noire, comme des +bulles+ où la loi ne s'applique pas", ce qui "est insupportable dans un État de droit".

Et aussi, sur la question des migrants récupérés par des bateaux, il rappelle le devoir de sauvetage des gens en mer mais ajoute aussitôt : "La vraie question est : pour les débarquer où ? Pourquoi systématiquement en Europe ?"

Commentaires

  • Ce monsieur après ces propos va passer du côté obscur de la farce.

  • je ne vois vraiment pas ce qu'il y a à reprocher aux pqaroles de ce monsieur
    pour une fois qu'un eurocrate a les pieds sur terre !

  • Les propos de ce haut-fonctionnaire sont évidemment le reflet de la vérité. L'Europe, en l'occurrence celle de l'espace de Schengen, organise le suicide des nations et des peuples européens avec la complicité de la quasi-totalité des élites y compris, et c'est un drame, religieuses, notamment catholiques.

    Je me demande combien de temps, par exemple, le Système va tolérer l'expérience italienne.

  • Ne vous inquiétez pas nos élites ont du déjà préparer leur départ pour des métropoles mondiales sûres si cela devient trop invivables en Europe...
    Et je ne serais pas étonné que Bergoglio retourne en Argentine aussi.

  • Cet individu fait cette sortie après avoir d'abord attendu qu'il soit trop tard et que l'invasion devienne irréversible.

    Car les nuisibles importés ont déjà fait souche depuis 40 ans d'affilée et vont continuer à faire souche exponentiellement, au détriment des autochtones, et notamment du mâle autochtone. Voilà sur un plan "horizontal".

    Sur un tout autre plan, "vertical", providentiel celui-là, tout se passe comme si Dieu était en train de remplacer chaque bébé autochtone, qu'on assassine ici dans le ventre même de sa mère (complice du meurtre et délinquante au premier chef) par un migrant envahisseur qui vient prendre sa place sur cette terre. Tête pour tête.

    "Vous tuez vos enfants ? Je vais vous envoyer des remplaçants, tête pour tête. Plus vous multiplierez vos crimes, plus J'appesantirai ma Main sur vous."

    200 000 bébés autochtones assassinés par an depuis 40 ans, en France ? 200 000 envahisseurs par an depuis 40 ans en France. Le courroux du Ciel te frappe de manière exemplaire, France de souche.

    Même chose dans toute l'Europe de l'Ouest, dite "UE", la tour de Babel, Babylone la grande prostituée, la traîtresse, la félonne, et l'apostate du Christ, dont elle ne veut pas la moindre trace de son Nom dans sa constitution, et qui __ du coup __ en est devenue structurellement infernale. Car la cité qui chasse le Christ de son sein reçoit aussitôt Satan.

    Il avait prévenu : "Celui qui n’est pas avec moi est contre moi. Celui qui ne rassemble pas avec moi disperse." (Mt 12,30). "Sans moi, vous ne pouvez rien faire." (Jn 15,5) Les peuples qui veulent faire sans le Christ, après avoir été baptisés dans le Christ, rachetés par le précieux sang du Christ, font nécessairement avec Satan et passent inexorablement sous la servitude de Satan.

    Tous les maux de l'Europe viennent de son abandon du Christ.
    Se vérifie aujourd'hui de manière éclatante la parole prophétique du V.S.D. Pape Pie XII : "Le Christ règne toujours : s'Il ne règne pas par les bienfaits de sa présence, Il règne encore par les maux qu’entraîne son absence. ».

    Comme le dit précisément cette tribune, l'apostate UE a mis le Christ-Roi hors-la-loi.

    https://www.hommenouveau.fr/821/tribune-libre/le-christ-roi-mis-hors-la-loi.htm

  • le patois de Canaan a parait-il disparu chez les protestants
    il n'est pas perdu pour tout le monde : nous le retrouvons ici

Écrire un commentaire

Optionnel