Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La politesse qui fait scandale

Screenshot_2018-08-20 Putin dances, speaks German at Austrian FM’s wedding - YouTube.png

D1CBB751-C506-4DAB-9DB3-22B07BFB2730.jpg

Il paraît que la révérence de Karin Kneissl devant Vadimir Poutine fait scandale. Parce qu’on n’y voit pas une révérence, mais un ministre des Affaires étrangères de l’Autriche « à genoux » devant le président russe…

Heinz Christian Strache a réagi sur sa page Facebook au gros titres de la presse autrichienne et allemande : « Kneissl à genoux devant Poutine », « L’agenouillement de Kneissl devant Poutine est une honte » :

Certains journalistes devraient lire une fois le Knigge [le guide des bonnes manières]. Que la génération de 68 soit souvent en conflit avec les rhèmes « éducation et bonnes manières » est évident. En tout état de cause, Karin Kneissl a fréquenté l’école Elmayer [prestigieuse école de danse de Vienne] (révérence polie après la danse, le président russe s’est incliné en retour) et elle sait ce qui convient.

La diplomatie de la danse de noces, avec courtoisie, amabilité et bonnes manières : on ne peut pas mieux représenter l’Autriche.

Commentaires

  • C'est JMLP qui avait eu ce bon mot quand la grosse presse était venue le chercher sur la présence de sa fille au bal traditionnel de Vienne : "ce bal, c'est un peu Strauss sans Kahn"
    :-D

  • Excellent mot
    Et oui, il n'y a pas d'Austrian Kahn-Kahn, malheureusement que du French Kahn-Kahn.
    Tous les dépravés haïssent les bonnes manières et les traditions nobles (comme les beaux costumes traditionnels). Tous les agents de la subversion savent qu'il faut détruire l'esprit filial et donc les traditions familiales de l'Europe chrétienne

  • Nos déculturés et cosmopolites chroniques ne peuvent même comprendre l'attachement à la tradition, l'enracinement dans son histoire et sa culture. Pour eux, tout cela s'oppose à leur idéal d'un homme hors sol, sans histoire ni foi.

  • c'est simplement la preuve que les journaleux de gauche autrichiens sont aussi incultes que leurs homologues français

  • Je suis tout à fait pour cet agenouillement-révérence, Knigge ou pas.

    De toute manière, l'homme est le seigneur de la femme, Adam ayant été établi seigneur de la femme, et le Verbe éternel, par qui tout a été fait et sans qui rien de ce qui est serait (Jn 1,3 ; Col 1,16-17), a __ très factuellement, et non symboliquement __ tiré la femme d'une côte d'Adam.

    La femme doit être toujours soumise à l'homme en tout bien et tout honneur. Et l'homme doit honorer la femme, comme épouse et comme mère. Telle est la loi de Dieu.

    Cette femme, ministre en Autriche, montre par ce beau geste courtois qu'elle est une femme vraie. Elle est sans doute aussi bonne chrétienne, car ce geste a le bon parfum de la vraie humilité et de la vraie piété. Cet agenouillement ne l'abaisse pas, il la grandit.

  • Dauphin :

    "Tous les dépravés haïssent les bonnes manières et les traditions nobles (comme les beaux costumes traditionnels). Tous les agents de la subversion savent qu'il faut détruire l'esprit filial et donc les traditions familiales de l'Europe chrétienne"

    ___________________________________

    Vous avez le don de l'extra-lucidité.

  • Correctif ("NE") :

    "le Verbe éternel par qui tout a été fait, et sans qui rien de ce qui est NE serait (Jn 1,3 ; Col 1,16-17),

  • quel est le problème ?

  • @Théofrède: un simple constat. Après je me rappelai que Poutine avait séjourné autrefois en Allemagne de l' Est.

  • je ne vois toujours pas où est le problème

  • On a sûrement raison de préférer Poutine aux minables qui dirigent notre pays depuis un bon demi-siècle, mais je m'en tiens à Pierre Hillard : Poutine sert le clan des Loubavitch, et la consécration de la Russie à son cœur immaculé réclamée par la Très Sainte Vierge Marie à Fatima n'a jamais été faite. Poutine se bat pour une autre conception du NOM, il semble raisonnable et modéré, mais il n'est pas à l'abri d'un assassinat. Et les six millions de gros méchants qui tiennent la presse et les gouvernements aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en France veulent la guerre avec la Russie, l'Apocalypse nucléaire et le triomphe de Superman pour les huit cents millions de survivants. C'est probablement ce qui nous attend.

  • il me semble évident à moi aussi qu'on prépare depuis un certain temps les esprits à une guerre avec la Russie
    si notre Macron veut jouer le role qu'a tenu Sarkozy en Libye, il sera simplement ridicule; en ce qui nous concerne en tant que Français, ce serait d'ailleurs inutile : nos derniers présidents ont tout fait, et ont réussi, pour donner à la Russie la place que tenait la France en Syrie
    s'il ne s'agissait que de Poutine, une guerre serait d'ailleurs inutile : l'assassinat politique est une vieille tradition russe; les enjeux sont peut-être plus grands

Écrire un commentaire

Optionnel