Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La dictature des invertis

Le 9 janvier dernier, la Cour interaméricaine des droits de l'Homme avait exhorté les Etats de la région à modifier leur législation afin de reconnaître le mariage entre personnes du même sexe.

En conséquence de quoi, la Cour suprême du Costa Rica a déclaré inconstitutionnelle, mercredi soir, l'interdiction du mariage entre partenaires de même sexe, et demande au Parlement de modifier la loi d'ici 18 mois.

Le président du Costa-Rica se félicite de cette décision.

Le lobby LGBT râle, parce que c’est « une aberration juridique » de reconnaître que l’interdiction est anticonstitutionnelle et de permettre qu’elle puisse se poursuivre pendant 18 mois…

Commentaires

  • Tiens ! Il existerait une " Cour interaméricaine des droits de l'Homme " ! C'est nouveau , ça vient de sortir ... Allons droit au but , après la CEDH ( Francs-maçons 1 ), la CJUE ( Francs-maçons 2 ) , le Haut-Commissariat des droits de l'homme près l'ONU ( Francs-maçons 3 ), voici " Francs-maçons 4 " !

Écrire un commentaire

Optionnel