Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Boîtes aux lettres

Dans une chronique publiée lundi par le Telegraph, le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson comparait les femmes en burqa à des « boîtes aux lettres » et à des « braqueurs de banque ». Le propos a immédiatement fait scandale. J’ai attendu de voir ce qui allait suivre. Je pensais que Boris Johnson allait platement s’excuser et lécher quelques babouches, selon le scénario habituel. Eh bien non. Et cela mérite d’être relevé.

Non seulement la presse politiquement correcte et la gauche, mais aussi des personnalités du parti conservateur, et le président du parti, et même Theresa May, lui ont demandé de présenter des excuses. Or Boris Johnson a fait dire qu’il refuse de céder à la pression et qu’il ne s’excusera pas.

Le président du Forum musulman conservateur (sic) a demandé qu’il soit suspendu du parti.

Le parti vient d’annoncer qu’à la suite de plusieurs plaintes, Boris Johnson va faire l'objet d'une enquête interne pour infraction au code de bonne conduite…

Commentaires

  • 1) Le plus frappant de cette histoire est que les plus virulents contre BJ viennent de son propre parti. La gauche et les islamistes sont pratiquement muets, puisque la fausse droite a intériorisé la soumission et fait le sale boulot de chasse aux sorcières elle-même. Quelle triomphe pour la police de la pensée !

    Comme en France, la droite est de gauche.

    2) Il faut bien sûr remettre tout cela dans le contexte du Brexit. Depuis quelques semaines, les Remainers subissent une offensive pour les dévoiler tels qu'ils sont : des traitres oligarchiques européistes oeuvrant en coulisse pour renverser le résultat du référendum (les Français, les Irlandais et les Hollandais ont l'habitude) et BJ fait partie de ceux qui mènent la charge (je préfère Jacob Rees-Mogg beaucoup moins ambigu que BJ).

    Le critère de tout cela, la pierre de touche, pour juger qui gagne qui perd, c'est la survie du gouvernement May.

    Si T. May est toujours Premier Ministre (et non " Première Ministre ") à l'automne, cela signifiera que les Remainers ont gagné.

  • qui sont les Remainers ?
    et qui est Jacob Rees-Mogg ?
    on n'est pas obligé de connaitre les dessous de la politique britannique

  • Les Remainers sont ceux qui refusent le Brexit.
    Jacob Rees-Mogg est député à la Chambre des Communes, Il est opposé au "mariage pour tous" et à l'avortement et partisan du Brexit. Il deviendra probablement premier ministre si Theresa May est contrainte à la démission.
    Quand au fait de ne pas être obligé de connaitre les dessous de la politique britannique: à notre époque l'ignorance est un choix.

  • @Basa
    quel choix, crétin ?
    il se passe dans le monde un tas de choses que vous ne devez pas connaitre vous-même, avec toute votre arrogance
    pouvez-vous me donner, par exemple, les dessous de la vie politique en Estonie, pays membre de l'Union européenne ?

  • Quant à l'Estonie, oui, bien entendu, rien de plus facile.
    Et oui, bien entendu, je réitère mon propos; de nos jours l'ignorance est véritablement un choix - et un choix dangereux... vous posez des questions, j'y apporte des réponses.
    Quand à la qualification de "crétin", si vous me l'attribuez, et bien pourquoi pas.

  • @Basa
    vous avez donc choisi de ne pas vous intéresser à l'Estonie, dont acte, mais alors ne me reprochez pas de ne pas m'intéresser à la politique intérieure d'un autre état (encore) membre de l'Union européenne

  • Pour devenir moins ignorant, apprenez d'abord à lire.

  • pouvez-vous expliciter ?

  • j'aimerais toujours savoir pourquoi Basa veut que j'aprenne à lire
    grace à Jeanne d'Arc, nous n'avons plus besoin de connaitre par le menu les intrigues interieures anglaises
    je lui signale que, élève de l'école paroissiale de Dinard, ville où il y avait une colonie anglaise importante, j'ai fait de l'anglais dès l'école primaire,ce qui ne se faisait pas à lécole publique; je suppose que maintenant ce ne serait plus possible dans une école sous contrat

  • Pourquoi commettre ces propos outranciers (a minima moqueurs) si c'est pour défendre au final la possibilité de porter la burka et autre niqab en public? Relativement à cette position de Boris Johnson, la réaction de son propre camp est encore plus inquiétante: soumettez-vous et surtout sans facéties...

  • http://a136.idata.over-blog.com/0/45/28/05/geluck-kaboul.jpg

Écrire un commentaire

Optionnel