Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Face au populisme, les pro-UE s’organisent"

Ce titre est celui d’un article d'Euractiv, ainsi présenté :

Face aux eurosceptiques, qui veulent faire des élections européennes un référendum sur l’UE, la société civile appelle les forces progressistes à se rassembler pour défendre le bloc.

 Voilà un chef-d’œuvre de la langue de bois de la propagande européiste. « La société civile appelle »… Vous avez vu cela quelque part, la « société civile » qui demande aux « forces progressistes » de se rassembler pour défendre l’européisme ? Où ça ? Nulle part on ne voit la « société civile » faire cela. Car ça se verrait, tout de même, si la « société civile », à savoir… tout le monde, se mobilisait ainsi…

En fait, ce que Euractiv appelle « société civile », ce sont deux pauvres petits lobbies microscopiques : Civico Europa, et Pulse of Europe.

Ils lancent un appel désespéré « aux mouvements civiques européens, aux leaders d’opinion, aux personnalités politiques et aux citoyens, afin de former une Alliance Europa, une plateforme au sein de laquelle organiser des débats et une redéfinition de l’Europe de demain », comprenez : arrêter la progression des horribles populistes qui veulent fermer les sociétés sur elles-mêmes alors que nous voulons une société ouverte, et relancer l’européisme pur et dur…

Et pour enfoncer le clou :

« Les coalitions nationales égoïstes mènent à la guerre. Nous voulons unir les citoyens européens ; nous ne sacrifierons pas (à nouveau) notre avenir sur l’autel du nationalisme. »

Ils ne craignent pas le ridicule. Car c’est exactement le contraire que l’on voit : une alliance de plus en plus étroite et étendue des « populistes », notamment dans le Groupe de Visegrád et autour de ce groupe, l’Autriche, l’Italie… Or c’est bien ce que voient les idéologues européistes, et la déclaration de Steve Bannon, qui veut offrir ses services pour unir davantage tous les mouvements populistes d’Europe dans la perspective des prochaines élections, les a plongés dans l’angoisse…

Commentaires

  • C'est plutôt l'offre de services de Steve Bannon qui devrait plonger dans l'angoisse les nationalistes, disons ceux qui aiment vraiment leur patrie et leurs traditions chrétiennes. Steve Bannon n'est qu'un faux sauveur.

  • La "société civile" ça doit vouloir dire les "Franc-maçons",
    enfin juste un soupçon...

  • mais oui, ça veut dire franc-maçon; qui pourrait en douter ?

  • Les pro UE devraient prendre en compte le vote populiste, s'ils souhaitent sauver l'U.E.

Écrire un commentaire

Optionnel