Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fake news

Angela Merkel a annoncé samedi avoir conclu des accords avec 14 pays membres de l'UE qui ont accepté de prendre en charge des réfugiés arrivés en Allemagne après avoir été enregistrés dans des pays tiers. Parmi les 14, la France, évidemment, mais aussi, beaucoup plus surprenant, trois pays du groupe de Visegrád : la Hongrie, la Pologne et la République tchèque.

Les gouvernements hongrois et tchèque ont immédiatement démenti, puis le gouvernement polonais a également démenti.

Mais au moment où j’écris on trouve toujours sur la toile les articles non modifiés du Figaro, d’Atlantico, du Quotidien (Luxembourg), de l’Echo (Belgique), de News Yahoo, etc., annonçant la fausse nouvelle de Merkel.

Commentaires

  • La Chancelière, chancelle. Quoi de plus normal. Désormais elle n'a plus que 48h pour que la fragile coalition tombe. Les pays du V4 ne sont pas les seuls a s'y opposer. Il faut également compter avec l'Italie ainsi qu'avec l'Autriche. Face à des pareils problèmes tout dogme est à proscrire. De la façon la plus absolue. Sinon, le continent européen risque de devenir une pitoyable auberge sans portes ni fenêtres.

Écrire un commentaire

Optionnel