Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Avec des fleurs…

La Cour suprême des Etats-Unis a annulé hier le jugement par lequel avait été condamné un fleuriste qui avait refusé de réaliser le décor floral pour un soi-disant « mariage » entre deux personnes de même sexe. Elle renvoie l’affaire devant la Cour suprême de l’Etat de Washington (où les faits se sont déroulés), qui devra la réexaminer « à la lumière de l’arrêt Masterpiece Cakeshop contre la Commission des droits civiques du Colorado », arrêt par lequel la Cour suprême, le 4 juin dernier, avait donné raison, par 7 voix contre 2, à un pâtissier qui avait été condamné pour avoir refusé de confectionner le gâteau de « mariage » « gay ».

Il est manifeste que cette succession de jugements – étonnants, tout de même, dans le contexte actuel - contre la dictature LGBT et contre la culture de mort (avortement dans l’Arkansas) - est un effet Trump, alors qu’il n’y a pas (encore) de majorité nette à la Cour suprême pour la défense de la vie et de la loi naturelle.

ADDENDUM

Aujourd’hui, la Cour suprême a donné raison aux militants pro-vie de Californie. Cet Etat avait imposé aux centres d’accueil pour femmes enceintes gérés par des pro-vie d’informer les femmes qu’elles pouvaient avorter à bas prix dans d’autres centres, subventionnés. Les militants pro-vie avaient porté plainte contre cette obligation violant leur liberté de conscience garantie par la Constitution. La Cour suprême leur a donc donné raison, par 5 contre 4. Une décision qui aura des répercussions dans bien d’autres Etats.

D’autre part, en épilogue d’une longue bataille judiciaire, la Cour suprême a validé (par 5 contre 4) le décret de Donald Trump interdisant le territoire américain de façon permanente aux ressortissants de six pays majoritairement musulmans.

Commentaires

  • l'état de Washington a la réputation d'être le plus gauchiste de tous
    à suivre

  • Toute la façade ouest des USA est gauchiste, San Francisco et Los Angeles étant deux chancres de putréfaction virulente.

Écrire un commentaire

Optionnel