Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Réponse du berger à la bergère

Le magazine Time a fait sa couverture avec un montage photographique montrant Donald Trump façon ogre face à une toute petite fille en pleurs, et a raconté le calvaire de cette petite migrante séparée de ses parents par le monstre de la Maison Blanche. Puis le magazine Time a été obligé de reconnaître que la petite fille n’avait été séparée de sa mère que le temps de la photo.

Dans le même temps, Donald Trump a reçu à la Maison Blanche des familles d’Américains qui ont perdu un enfant tué par un immigré clandestin :

« Voilà des citoyens américains qui ont été séparés définitivement de leurs êtres chers. Le mot définitivement doit vous faire réfléchir… Eux, ils ne sont pas séparés juste un jour ou deux. Ces familles l’ont été définitivement parce que certains de leurs membres ont été tués par des criminels étrangers clandestins ! »

Commentaires

  • C'est le père de la petite fille qui a déclaré qu'elle n'avait pas été séparée de sa mère et les pourris de Time ont bien été obligés de manger leur chapeau.. Si la déclaration avait été faite par un agent des douanes ou un policier, les pourris de Time auraient hurlé au mensonge.

Écrire un commentaire

Optionnel