Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vincent Lambert

Une bonne nouvelle : les trois médecins experts nommés par le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne pour réaliser un "tableau clinique" de Vincent Lambert se sont désistés. Alors que le tribunal administratif avait rejeté, le 6 juin, la demande de récusation de ces experts, déposée par les parents de Vincent Lambert, ils se récusent eux-mêmes…

Ils écrivent :

« Les trois experts n'ont aucun moyen de mettre de l'ordre dans cette procédure d'expertise et d'affirmer une autorité qui mettrait au pas ceux qui manient opprobre et dénigrement ou fausses vérités. Fort de constat, le collège d'experts ne peut que prendre acte qu'il n'a pas la stature pour résister à ces tentatives de manipulation et aux critiques diverses. »

Dans ce courrier, où ils évoquent la « très grande confusion » autour de cette procédure, ils donnent une liste de personnalités aux compétences « irréprochables » qui pourraient être sollicitées et suggèrent que l'expertise soit réalisée dans un établissement spécialisé : un transfert qui a été systématiquement refusé par la justice depuis les débuts de la bataille judiciaire.

« C'est exactement ce que réclament depuis des semaines les parents de Vincent », a réagi Me Jean Paillot.

Commentaires

  • comme quoi il y a encore en France des gens honnêtes

  • Il reste encore des experts ................. avec un semblant d'honnêteté intellectuelle.
    Que l'on en finisse avec cette sordide idéologique et que puisse enfin vivre la Vie !!! Puisse Mr Vincnt LAMBERT être enfin traité par le corps médical comme un être humain digne d'attention, et non pas comme une " variante idéologique ".

    Osez prendre en otage de la sorte un handicapé est plus que honteux, lui infliger autant de persécutions est tout simplement digne des idéologies gauchisantes du national socialisme !!!

    Honte au CHU de Reims, réservoir de l'idéologie luciférienne du GO . . .

  • "ceux qui manient opprobre et dénigrement ou fausses vérités"
    Leur courrier est habile. Les tueurs vont comprendre que cette phrase vise les défenseurs de la vie et ceux-ci comprendront qu'elle vise les juges, loges, associations, journalistes et élus pro-mort .
    Si le transfert n'a pas lieu, cela montrera à la face du monde, s'il en était encore besoin, les buts criminels du CHU de Reims.
    Etonnant qu'ils n'aient pas encore assassiné Vincent par une injection nocturne. Ils en sont capables. Mails les anges veillent....

Écrire un commentaire

Optionnel