Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saints Clet et Marcellin

Cletus ann. VI m. duo dies. X. fuit temporibus Vespasiani et Titi et initia Domitiani, a cons. Vespasiano VIII et Domitiano V usque Domitiano VIIII et Rufo.

Clet six ans, deux mois, dix jours. Ce fut au temps de Vespasien et Titus et au début de Domitien, depuis le consulat de Vespasien pour la 8e fois et de Domitien pour la 5e fois jusqu’à celui de Domitien pour la 9e fois et de Rufus.

Telle est la notice du « Chronographe de 354 » pour le pape saint Clet. Les dates qu’indiquent les consulats pour ce pontificat sont 77 et 83.

Et voici la notice du « Chronographe de 354 » pour le pape saint Marcellin :

Marcellinus ann. VIII m. III d. XXV. fuit temporibus Diocletiani et Maximiani ex die prid. kal. Iulias a cons. Diocletiano VI et Constantio II usque in consul.  Diocletiano VIIII et Maximiano VIII. || quo tempore fuit persecutio et cessavit episcopatum ann. VII m. VI d. XXV.

Marcellin huit ans, trois mois, 25 jours. Ce fut au temps de Dioclétien et de Maximien, depuis la veille des calendes de juillet depuis le consulat de Dioclétien pour la 6e fois et de Constance pour la 2e, jusqu’au consulat de Dioclétien pour la 9e fois et de Maximien pour la 8e. [Soit de 296 à 304.] En ce temps il y eut une persécution et l’épiscopat cessa pour sept ans, six mois et vingt-cinq jours.

Cette dernière précision ne coïncide pas avec la chronologie officielle de l’Eglise, selon laquelle saint Marcellin a subi le martyre le 25 octobre 304 et a été suivi comme évêque de Rome par saint Marcel Ier le 27 mai 308, soit après une longue vacance de plus de trois ans et demi (due à l’intensité de la persécution), mais pas de 7 ans et demi. Ce qui est étrange est que, juste après, le même Chronographe nous dit qu’après Marcellin il y eut Marcel, à partir de la dixième fois que Maximien fut consul, soit en 308, ce qui correspond à la chronologie officielle de l’Eglise. Cela montre que le « Chronographe de 354 » est une compilation (postérieure à 354 pour cette période), et qu’on se souciait encore assez peu de cohérence historique...

Commentaires

  • L'Église Catholique célèbre également aujourd'hui Notre Dame du Bon Conseil.

    http://le-gardien.blogspot.fr/2017/04/notre-dame-du-bon-conseil.html?m=1

Écrire un commentaire

Optionnel