Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Triste dimanche pour la France

Le projet de loi « asile et immigration » a été adopté en première lecture hier soir par les députés.

Il n’y avait aucune urgence justifiant de siéger un dimanche, d’autant que cette loi, comme les précédentes, ne changera strictement rien ni dans un sens ni dans l’autre : la France est ouverte à qui veut y entrer.

Le fait de discuter et voter cette loi un dimanche a pour unique signification de montrer dans quel mépris les représentants du peuple français tiennent le dimanche. Ce qui est une régression majeure de la civilisation. Mais n’est pas sans signification pour les « migrants » existants et potentiels…

Commentaires

  • Certes, mais ça n'étonnera personne. Je dirais que dans ma petite ville, chaque trimestre un commerce de plus ouvre le dimanche, ou bie étend ses horaires d'ouverture pendant le dimanche.
    Ce qui m' étonné ce midi, c'ets qu'on nous a parlé de 228 voix pour,139 contre et 24 abstentions, ce qui ne fait pas du tout 577. Comment le comprendre? cela est-il dû au xabsents? contrairement aux élections, il n'y aurait donc pas de vote blanc et d'abstention?

  • Bonjour, j'ai entendu ce matin sur France Inter la journaliste interwievant le vice-président de LREM s'étonner en fait de l'absence de nombreux députés LREM lors du vote dimanche.
    Explication du vice-président: ces députés n'avaient pas prévu de rester le dimanche et s'en étaient retournés chez eux (enfin dans leur circonscription). Donc pas de problème

  • Il y a trois jours, des bénévoles (?) de LREM sont venus en couple - je les ai d'abord pris pour des témoins de Jéhovah - sonner à ma porte pour une enquête sur leur rassemblement d'opportunistes hypocrites et complètement pourris. Je n'ai aucune présence d'esprit : je n'ai même pas pensé à leur faire un doigt d'honneur avant de leur claquer la porte au nez.

  • comme si le fait qu'il arrive au Parlement de se réunir un dimanche était un scoop...

    j'ai passé des oraux de concours un dimanche, je n'en suis pas mort.

    si encore cela empêchait les fidèles d'aller à la messe mais 90% de la population résidente en France s'en contrefout.

Écrire un commentaire

Optionnel