Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vincent Lambert

Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, saisi en urgence par la mère, un frère et une sœur de Vincent Lambert afin d’empêcher la mise à mort de ce dernier, a jugé qu’il était nécessaire, « pour statuer sur le bien-fondé de leur requête, d’avoir recours à une expertise qui devra déterminer si le tableau clinique que présente M. Vincent Lambert a évolué depuis 2014 ».

Les experts auront un mois pour rendre leur rapport, à la suite de quoi le tribunal prendra sa décision.

Pour le comité de soutien à Vincent Lambert c’est une « magnifique victoire ». D’autant qu’il y a eu effectivement une évolution du « tableau clinique » de Vincent Lambert depuis 2014 : « À l'évidence il a des relations, il suit les gens des yeux quand on l'appelle et il peut être rééduqué à re-manger par la bouche, ce qui n'était pas le cas en 2014 », souligne Me Jérôme Triomphe.

Commentaires

  • La machination des pro-mort, ADMD en tête, est mise en lumière. Ce n'est pas gagné, mais la solution d'un transfert de Vincent dans un véritable établissement de soins se profile. Il y a encore des juges, qui sans trop se mouiller, ont arrêté le déclenchement de l'assassinat. Honneur à eux, même s'ils auraient pu faire plus et ordonner directement le transfert.
    Saluons le courage de la maman de Vincent.

  • 1) https://reseauinternational.net/affaire-lambert-la-cedh-jette-le-masque/

    2) https://reseauinternational.net/affaire-lambert-la-cedh-jette-le-masque-et-rechausse-les-cothurnes-2/

Écrire un commentaire

Optionnel