Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Corée du Nord

Le Parti des travailleurs était réuni en séance plénière hier afin de parler d'une « nouvelle étape » dans une « période historique importante de la révolution coréenne en développement ».

L’agence de presse officielle a rapporté les propos de Kim Jong-un : « A partir du 21 avril, la Corée du Nord va cesser ses essais nucléaires et les lancements de missiles balistiques intercontinentaux », et va fermer son site d'essais nucléaires de Punggye-ri, qui a « rempli sa mission », et aussi « afin de prouver son engagement à suspendre les essais nucléaires ».

« Comme le caractère opérationnel des armes nucléaires a été vérifié, il n'est plus nécessaire pour nous de mener des essais nucléaires ou de lancer de missiles à moyenne et longue portée ou ICBM », a expliqué Kim Jong-un, le pays doit « maintenant se concentrer sur le développement de l'économie socialiste »…

Le revirement est spectaculaire, quoique pas vraiment inattendu compte tenu de ce qui s’est passé ces derniers mois. Il est opéré quelques jours avant la rencontre prévue entre Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in, destinée à préparer la rencontre avec Donald Trump. Lequel a salué « une très bonne nouvelle pour la Corée du Nord et le monde ».

Commentaires

  • Il y a un travail de fond qui nous échappe (une équipe Trump parallèle ?) pour contrecarrer l'oligarchie mondialiste qui veut la guerre. D'un point de vue raisonnable, la double situation moyenne et extrême-orientale s'améliore (C'est aussi ce que croit Thierry Meyssan pour la Syrie), au grand dam de qui nous savons. Il ne faut pas trop y compter, car la paix est un don de Dieu. Vu l'état de l'Eglise, plus ça s'améliore en apparence, moins ça va en profondeur...

  • Encore quelques semaines et la dernière dictature marxiste du monde restante ce sera le Vatican

  • Oui Duc, l’infiltration de l’Eglise est bien réelle. D’abord due au communisme, puis au satanisme :
    https://www.youtube.com/watch?v=4kjE6Rmy2xw

  • " la dernière dictature marxiste du monde "
    La France reste la grande favorite pour cette place si convoitée.
    Mais le gouvernement mondial va bientôt nous faire regretter le marxisme.

  • A mon humble avis, c'est la pression de la Chine qui a amené le changement de ton du demi-fou asiatique.

    La Chine est en train de s'embourgeoiser et n'accepte pas que son bien-être croissant soit mis en danger par son voisin ni qu'elle soit entraînée dans une guerre qu'elle n'aurait pas elle-même décidée.

    La Corée du Nord n'existe que parce que la Chine ne veut absolument pas avoir des troupes américaines à sa frontière.

    Le rôle de la Corée du Nord, dans l'esprit des Chinois, c'est
    simplement de servir de tampon et de champ de bataille en cas de guerre, épargnant ainsi le territoire chinois.

    Mais en cas de guerre, comme dit Poutine, il n'y aura que des perdants, car aucun des belligérants n'acceptera la défaite, et ce sera l'apocalypse nucléaire...

  • Oleandre dit : "A mon humble avis, c'est la pression de la Chine qui a amené le changement de ton du demi-fou asiatique". Si il faut bien voir 'la patte de génie" de Trump, moi je préfère ajouter sa fermeté dans cette affaire. Ces gens, chinois et nord coréen ont compris une chose, c'est que Trump n'est pas du genre à blaguer, ni à "caresser" dans le sens du poil. Il fait ce qu'il dit, et dit ce qu'il pense, sans tamis ni hypocrisie même s'il faut se boucher le nez pour l'écouter. S'il y a bien quelqu'un qui a essayé de faire ce qu'il a prédit durant toute sa campagne, c'est bien lui. Il a commencé par menacé la Chine de revoir ses rapports commerciaux avec elle, en imposant s'il le faut un protectionnisme. Il estimait que la Chine ne jouait pas franc jeu. Pour la première fois, la Chine a bien senti que ses intérêts étaient cette fois-ci gravement menacés et pour faire amende honorable et calmer les ardeurs belliciste d'un Trump imprévisible, "sacrifier" l'encombrant voisin pouvait être un début de solution. Elle qui a souvent voté "contre" les sanctions prises à l'onu contre les nord-coréens n'a plus hésité à voter "pour". Ce qui a contribué à la quasi asphyxie économique des nord-coréens. Les nord-coréens eux mêmes ont senti l'haleine du monstre. Jamais, de mémoire de nord-coréens, des avions américains n'avaient survolé d'aussi près la mère patrie. Trump a même fait mieux, il a retroussé ses manches présidentielles et est descendu sur l’escalade boueuse de la joute verbale. A une déclaration tonitruante du dirigeant nord-coréen, un écho plus tonitruant encore lui venait des États-Unis. A ce petit jeu, le petit Kim a vraiment compris qu'il y a quelqu'un pour qui ses petites intimidations n'effrayaient plus. Oser ne pas reconnaitre reconnaitre la victoire éclatante d'un Donald Trump dans cette affaire, là beaucoup se sont cassés les dents, c'est s'aligner au politiquement correct qui le hait de toutes ses forces et ne veut rien voir de bon venant de son coté.

  • il faut être bien naïf pour penser que c'est une annonce pacificatrice qui permettra bientôt au Coréen joufflu de prétendre au prix Nobel de la paix : il a cranté son avantage : l'arrêt des essais est très inquiétant car il veut dire qu'il n'en a plus besoin et qu'il ne touchera pas à son arsenal acquis qui lui suffit bien.

    Au lieu de voir dans tout événement la patte génial de Trump, il faudrait réfléchir un peu...

  • Quelque soit les intentions du "coréens joufflu" (rires !!!!), il faut bien reconnaitre qu'il ne nous pas habitué à tant de docilité, de coopération et d'humilité. Du coup, on est en droit de penser qu'il s'est certainement passé quelque chose.

  • Beaucoup d'observateurs - dont Jean-Marie Le Pen - reconnaissent la patte de Trump (géniale ou non, c'est une autre question) dans cet accord, comme je le suggérais ici, dans le premier post. Mais je suis bien naïf.
    Tiens, Le Pen parle aussi du 11 Septembre... Décidément...
    https://www.egaliteetreconciliation.fr/Journal-de-bord-de-Jean-Marie-Le-Pen-no506-50720.html
    Dont acte, Monsieur fd.

  • Le Pen a l'air très fatigué. J'espère qu'il se rétablira complètement. En attendant, il balance un peu - en test - ce qu'il sait...

Écrire un commentaire

Optionnel