Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L’anarchie dans l’Eglise

L’agence autrichienne Kath.net annonçait hier que selon ses sources au Vatican la Congrégation pour la doctrine de la foi avait donné raison aux sept évêques allemands qui l’avaient saisie pour contester le vote par la conférence épiscopale allemande de la possibilité de communier pour les conjoints protestants de fidèles catholiques.

Bien entendu, Kath.net précisait que cette réponse, déjà envoyée aux évêques allemands, avait reçu l’approbation du pape. Le même pape qui n’avait pas eu du tout la même réponse à une luthérienne il n’y a pas si longtemps… mais on est habitué désormais à ce magistère à la fois si si et no no.

Peu après, le célèbre vaticaniste américain Edward Pentin confirmait que selon ses sources la Congrégation pour la doctrine de la foi avait rejeté le document de la conférence épiscopale allemande, puis il précisait que selon ses sources le pape ne voulait pas que la lettre soit rendue publique…

Aujourd’hui, la Conférence des évêques allemands a publié un communiqué indiquant que les informations sur le rejet de son document par le pape ou des dicastères sont fausses, mais aussi que le pape souhaitait s’entretenir du sujet avec le cardinal Marx et que celui-ci y était parfaitement disposé…

Commentaires

  • Et moi, pauvre idiot, qui ai supposé que l'actuel évêque de Rome avait peut être décidé de confirmer ses frères dans la foi...

Écrire un commentaire

Optionnel