Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au Mississippi

Le juge fédéral Carlton Reeves, saisi lundi par l’unique avortoir du Mississippi, a bloqué mardi la loi que venait de signer le gouverneur et qui devait prendre effet immédiatement.

Le juge a suspendu la loi pendant 10 jours, le temps d’examiner la question, c’est-à-dire de rejeter la loi. Car il a dit d’emblée que la limite de 15 semaines se situe hors du consensus médical concernant la viabilité du fœtus et n’est donc pas compatible avec la Constitution des Etats-Unis.

La décision immédiate visait en fait à permettre à une femme enceinte de 15 semaines d’avorter ce même jour.

Carlton Reeves a été nommé par Obama. Avocat dans le privé entre 2001 et 2010, il faisait partie des dirigeants de l’ACLU du Mississippi. (L’ACLU est le principal lobby de la culture de mort des Etats-Unis.)

Le gouvernement du Mississippi a l’intention de se battre jusqu’au bout, c’est-à-dire si possible jusqu’à la Cour suprême. En 2016 la Cour suprême avait rejeté une loi de l’Arkansas interdisant l’avortement après 12 semaines…

Tout cela paraît quelque peu dérisoire. Mais pour les pro-vie il s’agit de se battre de toutes les façons possibles, tout le temps et sur tous les terrains. Avec la perspective que la Cour suprême devienne à majorité pro-vie et que la situation se renverse…

Écrire un commentaire

Optionnel