Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

InfoVaticana dans le collimateur

On sait que François n’aime pas les blogs qui osent critiquer sa politique. Il semble qu’il ait décidé de faire un exemple avec celui qui s’intitule InfoVaticana.

Il y a plusieurs mois, la Secrétairerie d’Etat a demandé au propriétaire de ce blog espagnol de renoncer à son nom de domaine, au motif que le Saint-Siège aurait un droit de propriété exclusif sur le nom « Vatican ».

InfoVaticana répond que c’est comme si la ville de New York demandait au New York Times de changer de nom, ou si l’Etat italien faisait valoir auprès de La Repubblica que ce nom est réservé à la République italienne.

Certes, le nom InfoVaticana peut prêter à confusion, surtout orné des clefs de Saint-Pierre sur fond de coupole, mais au premier coup d’œil sur les articles la confusion n’est plus possible…

Ce qui est surtout remarquable dans cette affaire est que la Secrétairerie d’Etat a engagé le cabinet Baker McKenzie pour faire capituler le petit blog espagnol.

Baker McKenzie, c’est l’un des deux plus puissants cabinets d’avocats de la planète, et de loin la « marque » la plus forte dans ce domaine selon le classement d’Acritas depuis qu’il a été créé il y a huit ans. Baker McKenzie, c’est 77 bureaux dans 47 pays, plus de 7.000 employés, un chiffre d’affaires qui bat un record tous les ans, le dernier étant de 2,67 milliards de dollars.

Voici donc que pour tenter d’écraser le moucheron espagnol, le chef de l’Eglise des pauvres pour les pauvres paie une fortune pour s’offrir le plus prestigieux cabinet d’avocats du monde. Lequel a intimé l’ordre à InfoVaticana, en août dernier, de transférer son nom de domaine au Vatican dans les sept jours, ajoutant que sinon le blog se trouverait confronté à un procès très coûteux qu’il perdrait, et qu’il serait confronté en outre à une plainte pour « concurrence déloyale ». Sic.

Le propriétaire du blog a répondu qu’il voulait bien renoncer au logo des clefs de saint Pierre (aujourd’hui remplacé par une plume de stylo à plume), bien qu’il ne s’agisse pas d’une reproduction des armes du Saint-Siège, mais qu’il tenait à garder son nom. Et qu’il pouvait préciser sur sa page d’accueil qu’il s’agit d’un site privé qui n’a pas d’autre rapport avec le Vatican que d’être tenu par des fils de l’Eglise. Mais les avocats de Baker McKenzie ont fait savoir que « leur client » exigeait que le nom soit supprimé.

Le propriétaire d’InfoVaticana n’a pas l’intention de capituler.

Il arrive que David gagne contre Goliath…

Un détail qui n'est pas anodin : Baker McKenzie est très engagé dans la défense des "droits" LGBT, de l'inclusion, de la diversité, etc. L'entreprise est "fière" de sa position "Non Neutre" en la matière et se vante de figurer en bonne place dans les classements des meilleures entreprises pour les LGBT. Dans les principes inculqués au personnel il y a en effet celui de "soutenir" les employés LGBT au travail... Récemment, la firme a mis en place une procédure d'accompagnement des salariés qui veulent changer de sexe...

Commentaires

  • Vous avez oublié les guillemets a pontificat ...

  • " le chef de l’Eglise des pauvres pour les pauvres paie une fortune pour s’offrir le plus prestigieux cabinet d’avocats du monde"
    Vous faites pas de soucis, le cabinet d'avocats LGBT et Bergoglio travaillent pour le même grand patron.. C'est caisse commune et s'il le faut le petit sbire du grand patron , Soros, payera la facture. Vous avez bien raison de remarquer que c'est pour faire un exemple, méthode de tous les tyrans et dictateurs. Frapper fort pour intimider les autres. Mais David gagne toujours et Goliath se ridiculise.

  • En un sens, je suis "content" que Bergoglio se dévoile à travers ses initiatives. Plus rien ne m'étonne de sa part : ce qui pourrait m'étonner c'est qu'un jour, il se conduise décemment, en vrai "Saint-Père" comme on continue à l'appeler, même les blogs et sites qui le critiquent l'honorent de ce très beau titre !!!...qu'il ne mérite guère...

    Cet individu est plus que méprisable, et les évêques et les prêtres qui souvent le citent pour illustrer ou appuyer leurs propos, notamment dans les prêches à l'église, le dimanche, ne se rendent pas compte que ce faisant, ils se font ses complices dans ses égarements...

  • Il a dit autrefois (en une souriante confession publique) qu'il était un peu fourbe.
    A l'autopsie, on découvre ce que ça signifiait.
    Sans la propagande (à la nord-coréenne) dans l'Eglise catholique, il n'oserait plus sortir en rue : il se ferait reconduire à, ses appartements, sous la protection des flics.

  • Certes tout cela est parfaitement scandaleux ...surtout si on se souvient que Christine Lagarde DG du FMI a dirigé pour ce cabinet ...

    Mais le saint Père est il conscient de tout cela ?

    Ne faut il pas suspecter la main de séides dévoués à la cause LGBT qui se sont infiltrés à Rome au nom de la lutte contre les piments au vinaigre et autres pélagiens rigides ?

    Car franchement de la théologie populaire chère à François aux cabinets d'avocats américains, il y a un fossé ...

Écrire un commentaire

Optionnel