Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La revoilà…

Screenshot-2018-2-22 +Europa — Più Europa, per un’Italia più libera e democratica.pngOn croyait qu’elle était en train de mourir de son cancer des poumons, mais elle est au contraire complètement guérie et elle a décidé de revenir sur le devant de la scène politique italienne, et même européenne : Emma Bonino, présidente des Radicaux depuis que son alter ego Marco Pannella est mort de son cancer au moment où elle-même en guérissait, a monté une coalition intitulée +Europa avec le groupuscule « Forza Europa », rejointe par le Centre démocratique puis par le groupuscule « Area progressista », coalition qui fait elle-même partie de la coalition montée par Matteo Renzi.

Son objectif est d’éviter que « ce bloc souverainiste, anti-européen et xénophobe représenté par Berlusconi, Salvini et Meloni ne gagne », et de faire campagne pour « une Europe fédérale et fédéraliste ».

Ensuite elle a l’intention de briguer l’un des plus hauts postes institutionnels de l’Union européenne. On parle d’elle aussi pour la présidence de la République italienne…

Celle que François a reçue deux fois officiellement au Vatican et qui est pour lui « parmi les grands de l’Italie d’aujourd’hui » n’a donc pas fini de polluer l’espace politique.

Rappelons seulement que la grande Italienne de François s’est vantée d’avoir réalisé elle-même 10.141 avortements clandestins, qu’elle a toujours fait campagne pour toutes les subversions : divorce, contraception, avortement, euthanasie (avec un bémol, en pensant à elle…), droits LGBT, idéologie du genre, PMA, GPA (l’un de ses combats prioritaires d’aujourd’hui)… Et elle est surtout devenue l’amie du pape en faisant campagne (y compris dans les églises) pour un accueil sans limite et sans condition des migrants. Car « il n’y a pas de problème d’immigration ».

Francis-Bonino_810_500_55_s_c1.jpeg

Commentaires

  • Sa guérison est due certainement à un miracle du futur Saint François Bergoglio...

  • Pourquoi futur? Il est déjà canonisé de son vivant par les LGBT, les migrants, les écolos réchauffistes, les médias gauchistes, les évêquesses protestantes lesbiennes, les pédophiles récidivistes, les maffieux blanchisseurs de pognon, les franc-macs faux-jetons, les rabbins talmudiques, les nazis jaunes, les divorcés remariés, Golias, La Croix, l'Im-monde, Libération etc. Canonisé par tous les ennemis de l'Eglise, quoi....

  • Quel sourire lumineux ! On dirait la momie de Lénine.

  • Cet acharnement contre l'Europe historique et ses fondements chrétiens est vraiment diabolique. Il faut vraiment que François soit aveugle ou naïf pour accorder de l'importance et du crédit à cette femme.

  • Quand deux morts vivants se rencontrent ... de quoi parlent- ils ?

  • Comme quoi satan pense savoir faire lui aussi des miracles, mais à priori toujours pour la promotion de l'inversion. Pour autant ce furoncle (féminin) idéologique ne devrait pas pouvoir tenir très longtemps.

  • Soyons quand même chrétiens
    Souhaitons à cette dame un parfait rétablissement
    Et la grâce d'une conversion totale

  • Oui, Dieu est plus patient que nous, ils laisse beaucoup de temps à ses ennemis pour leur laisser l'occasion de se convertir. Mais la plupart de ses ennemis en profitent pour continuer jusqu'au bout leur ténébreuse action, abusant de leur liberté et devenant responsables de leur damnation.
    Pourquoi croyons-nous que le Christ a subi les angoisses de Gethsémani? Parce qu'Il voyait les âmes qui refuseraient la Rédemption. Dieu respecte la liberté de chacun et ne force personne, c'est la preuve de son Amour.

  • "Soyons quand même chrétiens"....

    Oui d'accord, mais tout de même, pas plus que Jésus sur la croix....
    qui n'a pas pu sauver le mauvais larron.

    La bonté par laquelle Dieu pardonne aux hommes, la miséricorde,
    n'est effective que dans la mesure ou le pêcheur confesse ses fautes et manifeste la volonté de se corriger.

    Pour revenir au Pape, à Bonino... et à tous les pêcheurs qu'il aime,
    son devoir n'est-il pas aussi d'exercer la "correction fraternelle" ?

    « Si ton frère vient à pécher, va le trouver et reprends-le, seul à seul. S'il t'écoute, tu auras gagné ton frère.
    S'il n'écoute pas, prends encore avec toi un ou deux autres, pour que toute affaire soit décidée sur la parole de deux ou trois témoins.
    Que s'il refuse de les écouter, dis-le à la communauté. Et s'il refuse d'écouter même la communauté, qu'il soit pour toi comme le païen et le publicain.
    En vérité je vous le dis : tout ce que vous lierez sur la terre sera tenu au ciel pour lié, et tout ce que vous délierez sur la terre sera tenu au ciel pour délié. »
    évangile selon St Matthieu, chapitre 18, versets 15 à 18 :

  • Il ne voit devant lui qu'un pauvre être humain __ rachetable tant qu'il est vivant. En cette vie et jusqu'à la dernière seconde, fût-on Hitler ou Judas, on est sous le régime de la grâce. A la mort seulement, on passe sous le régime de la justice.

    Par ailleurs et par principe, jamais un Pape ne refuse de parler à un être humain.

    Enfin, depuis le XXe siècle, il y a des "circuits" officiels. Il suffit d'en faire partie pour être automatiquement admis en présence du Pape, avec d'autres (délégations, comités, groupes lambda).

    Être photographié avec lui et lui parler 5 ou 20 secondes ne signifie nullement qu'il accepte votre vie ou vos idées. On n'a pas besoin de dire que François Ier déteste certainement l'avortement. Seulement, devant cette malheureuse (vu son probable sort éternel), il ne va pas lui crier à la figure "Vade retro, Satana" et se retirer horrifié. Cessons de faire comme les Pharisiens dans l'Evangile.

    Le Christ, sur terre, a autant parlé avec de futurs damnés qu'avec de futurs élus. Il n'a fait aucun tri sur terre.

  • Dranem ou les trois singes...

    François a invité deux fois Emma Bonino au Vatican, en deux occasions précises (dont une réunion d'enfants...), l'a fait savoir, et a fait publiquement son éloge.

  • oui, il a parlé à tout le monde.

    Et il a même dit à la femme adultère "va et ne pêche plus"...

  • "Satan singe de Dieu", le diviseur, le semeur de zizanie....

    https://www.kristos.fr/le-petit-livre-de-gematriel/chapitre-5/le-singe-de-dieu.html

  • Bergoglio a en effet déclaré que cette avorteuse, qui paye de sa personne puisqu'elle s'est vantée d'avoir réalisé 10 000 avortements clandestins, faisait partie des "grands oubliés de l'Italie". Bonino est aussi connue pour son engagement en faveur de la vente libre des stupéfiants. C'est une proche du radical Pannella qui a mobilisé son parti en faveur d'à peu près toutes les mesures sociétales susceptibles de remiser le Décalogue au rang de vieillerie à oublier d'urgence (du nudisme aux "droits" LGBT, en passant par l'éducation sexuelle obligatoire à l'école). Cela fait beaucoup pour être ne fût-ce que mentionnée par le chef de l'Eglise catholique. Qu'aurait fait ou dit Jésus à cette femme ? Il aurait sans doute gardé le silence, comme devant Hérode Antipas.
    Face à une idéologie dont Satan est l'inspirateur, une idéologie qui veut détruire la société et la famille pour damner plus sûrement les individus, le dossier de Bergoglio est lourd : il y a les appels à cet immigrationnisme dont la finalité est (n'en doutons pas) la guerre civile, la promotion de l'infâme James Martin, qui devrait être excommunié ou réduit au silence et qu'il a nommé consultant de son service de presse, l'autre avorteuse Ploumen promue chevalier de l'ordre de Saint Grégoire le Grand, les messes concélébrées avec des pédérastes notoires, la froideur et le silence envers les militants pour la vie, etc. Si ce n'est pas fait exprès, c'est bien imité.

  • (Un peu du même genre, me semble: une religieuse espagnole habillée en pantalon, nommée sous-secrétaire dans un dicastère)

  • "François a invité deux fois Emma Bonino au Vatican"

    __________________________________


    Le Christ a fait descendre l'infréquentable Zachée de son arbre et lui a déclaré positivement qu'il allait venir déjeuner chez lui.

  • @Dranem
    Zachée était bien disposé: la preuve, il a déclaré vouloir réparer ses turpitudes. Où avez-vous entendu Emma Bonino regretter publiquement ses turpitudes publiques? A-t-elle regretté sa participation au massacre des Innocents? Non, mille fois, non, au for externe, Bonino est fière de ses turpitudes. Elle le proclame haut et fort. Elle pèche contre l'Esprit. Jésus n'a pas adressé la parole à Hérode, mais oui à Pilate.
    Vos comparaisons ne tiennent pas la route. Jésus agissait en Sauveur, Bergoglio agit en cabotin et en manipulateur.

  • Un détail que j'ai trouvé sur le site wiki italien

    "Emma Bonino è membro del Board della Fondazione Open Society del filantropo e finanziere George Soros"

  • Voilà un détail intéressant. Dans la liste n'y avait-il pas un certain "Bergoglio"?. Soros arrive à enrôler des individus dans toutes les "élites" ou qui se croient appartenir à une "élite". Satan a promis le pouvoir et l'argent à ses âmes damnées.

  • Laissez faire. Dieu finalement reconnaîtra les siens.

  • @ Ménard/Théofrède

    "laissez faire", fermez les yeux, taisez-vous et bouchez-vous les oreilles.... et foutez-nous la paix avec vos cours de géopolitique à deux balles...

Écrire un commentaire

Optionnel