Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Tite

agios-titos.jpeg

Le saint apôtre Tite, premier archevêque de Crète, peinture murale du XIVe siècle, Crète.

Saint Tite, en apprenant aux mortels à chanter l'unique divinité, à vénérer l'unique seigneurie, détourna des multiples faux dieux les fidèles chantant: Dieu de nos Pères, béni sois-tu.

Ces âmes mortes qui vénéraient la matière inanimée ont reconnu le Dieu de vie mourant pour nous, lorsqu'elles écoutèrent ton enseignement, Disciple initié aux ineffables secrets.

Comme serviteur de la vérité, tu parus le destructeur du mensonge, comme disciple de saint Paul tu enduras dangers, persécutions, mais avec lui chantas: Dieu de nos Pères, béni sois-tu.

*

Dirigeant vers le Sauveur ton entière confiance et ton amour, à ses voyages Paul te fit participer, saint Apôtre, pour annoncer avec toi le saint Evangile aux nations; avec lui nous te glorifions.

Loin des fidèles tu chasses les maladies et par grâce divine les démons; en toi la Crète a son puissant protecteur, son premier pontife divin, son flambeau céleste et lumineux, saint Tite, apôtre digne d'admiration.

Comme un soleil a resplendi sur nous ta mémoire brillamment parée des splendeurs de l'Esprit saint: elle dissipe les brumes des passions; et nous qui la célébrons dans la foi, bienheureux Tite, sauve-nous.

Liturgie byzantine, Matines, odes 7 et 9

Écrire un commentaire

Optionnel