Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Censure allemande

En vertu d’une loi de censure entrée en vigueur le 1er janvier, les réseaux sociaux ont obligation de supprimer sous 24 heures les messages à contenu pénalement punissable, sous peine de grosses amendes. C’est pourquoi Twitter et Facebook ont supprimé ce message de Beatrix von Storch, de l’AfD, à propos d’un message de la police pour la Saint-Sylvestre :

« Que diable se passe-t-il dans ce pays ? Pourquoi la police publie-t-elle désormais ses messages officiels en arabe ? S'adresse-t-elle par ce biais aux hordes d'hommes barbares, musulmans et violeurs pour chercher à les amadouer ? »

Le message a immédiatement provoqué des centaines de plaintes pour incitation à la haine, y compris de la part de la police…

Beatrix von Storch a dénoncé des « méthodes dignes de la Stasi », et le co-président de l’AfD une législation liberticide.

Nul doute que la montée de l’AfD, qui a déjà porté Beatrix von Storch (née duchesse d’Oldenburg) et 91 de ses amis au Bundestag en septembre dernier, va s’intensifier…

Commentaires

  • Vous êtes sur le gril, Monsieur Daoudal : "Le communisme envahira le monde." Par là, il faut entendre que tout ce qui s'oppose au judaïsme talmudique, compris depuis le sionisme ashkénaze jusqu'à l'immigrationnisme, en passant par le léninisme et ses conséquences, est infâme, ignoble, répugnant, ANTISEMITE, et mérite les plus sévères châtiments en ce monde et dans l"autre. Après tout, Notre Seigneur n'est-il pas condamné par le Talmud à nager pour l'éternité dans un océan de boue (et je suis poli) ?

Écrire un commentaire

Optionnel