Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Le Che à Paris"

Hidalgo la honte de Paris.

Screenshot-2017-12-30 Anne Hidalgo on Twitter.png

Commentaires

  • Faire l'apologie d'un criminel,responsable de centaines de morts,en fait de son auteur un complice.

  • "S'endurcir sans perdre la tendresse", charmant slogan pour un lupanar LGBT, ce qu'est devenue la mairie de Paris en trois mandats sodomites (pardon, socialistes),
    S'endurcir doit être le vrai problème, pour eux. Quant à la tendresse, ils peuvent, selon mon goût, la garder pour les amateurs de tripes crues mal nettoyées.

  • Deux mandats socialistes seulement non?
    Enfin c'est déjà beaucoup .
    C'est vrai que être d'extrême gauche sera toujours plus glamour que d'être d'extrême droite dans l'idéologie dominante depuis un demi-siècle voire plus
    Cela dit vaste question : est-on bien sûr que le nazisme était d'extrême droite? ce mouvement s'étant nommé lui-même: socialisme national , ce qu'on traduit erronément par national-socialisme.
    C'est pas tout à fait pareil!

  • Non, c'est bien 3 :
    2001 : Bertrand Delanoé
    2008 : Le même, réélu
    2014 : Anne Hidalgo

    Aux élections de 2020, si AH dure jusque là ou un autre de son parti, cela fera 19 ans de socialisme à Paris...

  • Combien aura coûté ce gratuitement aux contribuables?

  • Voyez comme c'est étrange !

    Il est avéré que le "Che" était un malade, un psychopathe, comme l'étaient les gardiens nazis dans les camps de concentration : sadique comme c'est pas permis, tortionnaire qui prenait plaisir à torturer etc....

    Mais cela n'empêche nullement ses admirateurs de chanter ses louanges et, dans le même souffle, en même temps, concomitamment et simultanément, de condamner Franco pour ses prétendus "crimes" alors même que les Républicains massacraient à qui-mieux-mieux les Catholiques pendant la guerre civile espagnole et même avant, car ce sont les exactions meurtrières perpétrées après l'accession au pouvoir de la gauche et le chaos qui a suivi qui ont poussé Franco à s'insurger alors qu'il était un militaire apolitique.

    Comme quoi, quand on renonce à la raison, le 2 poids 2 mesures devient l'aune qui sert de mesure à notre monde satanique.

    Je souhaite une bonne et sainte année à notre hôte Yves Daoudal et à tous les lecteurs de ce blog.

  • Et sa fameuse photo... pour en faire une "icone" quasi christique. ....

  • Même 20 minutes avait parlé du livre du Cubain Jacobo Machover "la fache cachée du Che" paru en 2007
    http://www.20minutes.fr/monde/182411-20070920-che-guevara-un-bourreau-fanatique
    Ou Contre-info en 2012
    http://www.contre-info.com/nouvelles-revelations-sur-che-guevara-quand-il-voulait-detruire-new-york
    ou le blog du Figaro pour la ré-édition en 2017
    http://blog.lefigaro.fr/amerique-latine/2017/03/livre-jacobo-machover-demonte-le-mythe-du-che.html
    Merci, cher Oléandre, sainte Année également et comme les anciens disaient "le Paradis à la fin de vos jours" (ceux qui n'étaient pas pressés pensaient "mais pas trop vite!")

  • Dites, simple question: quelqu'un pourrait-il me dire combien le Che Bergoglio a accueilli de migrants entre les murs de l'état du Vatican? Plusieurs centaines? Seulement quelques dizaines, voire seulement une poignée? Voilà qui nous permettrait au moins de savoir si ce donneur de leçon n'est pas simplement membre de l'extrême gauche caviar, non?

  • Incroyable homélie à Ars, ce dimanche. Migrants.... Migrants... Migrants.... Jésus était un migrant. La Sainte Famille était une famille de migrants. Dix minutes d'arrêt pour nous raconter le shabbat dans une famille juive. Le nouveau curé d'Ars est bon pour l'enfer.

  • Intéressant ce blog de figaro, où on explique comment on transforme un fanatique stalinien un libertaire romantique

    A la tribune des Nations Unies en 1964, Ernesto Che Guevara a défendu l’utilité des exécutions sommaires dans ces termes :
    « Nous avons fusillé; nous fusillerons et nous continuerons à fusiller tant qu’il le faudra. Notre lutte est une lutte à mort. Nous savons quel serait le résultat d’une bataille perdue et les contre-révolutionnaires doivent savoir aussi quel est le résultat d’une bataille perdue à Cuba ».


    http://blog.lefigaro.fr/amerique-latine/2017/03/livre-jacobo-machover-demonte-le-mythe-du-che.html

    Quel incroyable prétention, que de prétendre rendre la justice en lieu et place de Dieu lui-même.

    Seuls les sots ou « idiots utiles » et les aveugles peuvent se prosterner devant un telle marionnette.

  • pour ceux qui lisent l'espagnol sur internet article :
    victimas del "Che" Guevara con pruebas documentadas : liste des exécutions avec dates et noms !

Écrire un commentaire

Optionnel