Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vatican LGBT

Depuis quelques jours, le Vatican a un nouveau site internet, Vatican News, qui remplace donc l’ancien. Ce que je remarque est qu’on y trouve beaucoup moins d’informations que dans l’ancien (du coup il n’est quasiment plus question que de ce que dit et fait François).

J’apprends par Life Site que ce site a été conçu par l’agence Accenture, qui est en pointe dans la propagande LGBT (elle a même reçu des prix pour cela, et sur son site il y a une page de propagande et une « bibliothèque » LGBT), à la demande de Mgr Dario Edoardo Vigano, préfet du Secrétariat pour la communication du Saint-Siège. Lequel Vigano est de fait très « LGBT-friendly » (c’est lui qui a embauché l’immonde jésuite James Martin qui affirme que l’Eglise a à apprendre sur l’amour de la part des sodomites) et participe régulièrement à une émission de radio, rubrique « Bonjour ! C’est François ! », d’un journaliste qui est en Italie « une icône du combat LGBT ».

Life Site nous apprend aussi que le mandat de la Commission pour la protection des mineurs mise en place par François en 2013 a expiré le 19 décembre, sans que rien ne soit annoncé pour la proroger.

Commentaires

  • Très bien, vous faites le lien avec la protection des mineurs.

  • Il semblerait que l'homme nu dans la crèche du Vatican soit aussi un clin d’œil à nos amis de la manchette. Quand on pense au rôle grandiose, dans l'histoire de la vraie religion, de la chasteté héroïque, tenue d'un bout à l'autre de millions de vies, on frémit devant ce "pape" corrompu et ses séides pervers. Ils s'abreuvent au sang des martyrs.

  • C'est plus qu'un clin d'œil : le loup est dans la bergerie, et il a mis ses pattes dans la crèche, pour se faire adorer en lieu et place de l'enfant Jésus

    La crèche vaticane « sexuellement suggestive », avec un homme nu, un cadavre et pas de moutons ni de bœufs est le don artistique d'une abbaye qui est au centre des activistes LGBT Italiens.

    http://dieuetmoilenul.blogspot.fr/2017/12/la-creche-sexuellement-suggestive-du.html?m=1

  • Les LGBT vont bientôt demander au gouvernement israëlien de reconstruire les villes (pour eux villes martyres) de Sodome et Gomorrhe. Tous ceux qui suivent Satan finissent dans la dépravation et la débauche totales.

  • Les LGBT vont bientôt demander au gouvernement israélien de reconstruire les villes (pour eux villes martyres) de Sodome et Gomorrhe. Tous ceux qui suivent Satan finissent dans la dépravation et la débauche totales.

  • Une preuve de plus que le Vatican s'est livré à la Bête, qui a décrété que l'Église serait LGBT ou ne serait pas.
    Hé oui, le Pape est parfaitement informé.

    Il vient d'admonester les réfractaires dans des termes dépourvus d'ambiguïté :

    Dans son long discours qui a traité des relations de la curie avec le monde extérieur (...), le pape a recommandé aux membres de la curie « une attitude de service », « diaconale » : il s’agit d »être en « communion d’obéissance filiale » avec le pape « pour le service du saint peuple de Dieu ».

    Cette attitude, a-t-il ajouté, aidera à « dépasser cette logique déséquilibrée et dégénérée des complots ou des petits cercles qui en réalité représentent – malgré toutes leurs justifications et leurs bonnes intentions – un cancer qui conduit à l’auto-référentialité, qui s’infiltre aussi dans les organismes ecclésiastiques en tant que tels et en particulier chez les personnes qui y sont à l’oeuvre ».

    Le pape François a également dénoncé « un autre danger » : celui de trahir la confiance en profitant de la maternité de l’Eglise. Ce sont, a-t-il expliqué, « les personnes qui sont soigneusement sélectionnées pour donner plus de vigueur au corps et à la réforme mais – ne comprenant pas la hauteur de leur responsabilité – se laissent corrompre par l’ambition ou par la gloriole et qui, quand elles sont délicatement éloignées, s’auto-déclarent martyrs à tort du système, du “Pape non informé”, de la “vieille garde”…, au lieu de faire leur “mea culpa” ».

    Certains de ces ambitieux, a-t-il indiqué sans ambages, « œuvrent encore dans la Curie », et du temps leur est donné « pour reprendre le juste chemin, dans l’espérance qu’ils trouvent dans la patience de l’Eglise une opportunité pour se convertir et non pas en profiter ».

    https://fr.zenit.org/articles/curie-romaine-le-pape-exhorte-a-depasser-la-logique-du-complot-les-petits-cercles-lambition-la-gloriole/

  • "celui de trahir la confiance en profitant de la maternité de l’Eglise." Il veut parler du P Martin s.j. et du cardinal Marx, et du cardinal Kasper, et de Sosa s.j,, Paglia etc....
    "Certains de ces ambitieux, a-t-il indiqué sans ambages, « œuvrent encore dans la Curie " il veut parler de son copain Madariaga, impliqué dans un scandale financier et grand cumular de postes à la Curie (il faut bien des mouchards partout). Bref, le pape , sans s'en rendre compte, fait le portrait de tous les tordus dont il s'entoure.

  • Et ça ne fait que commencer !
    Pour ceux qui auraient manqué l'information, aux États-Unis, un prêtre a révélé en pleine messe son homosexualité:

    https://www.nytimes.com/2017/12/20/us/father-greiten-gay-wisconsin.html

    ... étant bien noté que le plus intéressant, dans ce triste fait divers, n'est pas tant l'attitude de ce prêtre (encore qu'elle manque de respect envers ce qu'est censé incarner la messe) que la réaction, très compréhensive, de l'évêque, qui dit "respecter" le choix de son subordonné, au nom de la doctrine papale du "qui sommes-nous pour juger ceux qui ont fait un choix de vie différent du nôtre ?"

    Bref : Bergoglio, ou le relativisme poussé à son paroxysme.

  • Le dimanche à la messe, le lendemain dans le National Catholic Reporter, avec le soutien de son évêque, et aussitôt le tweet de l'inévitable James Martin SJ: "Cet homme est un pionnier. Ils sont des centaines, sinon des milliers, de prêtres gay célibataires dans l'Eglise catholique, offrant leur vie à Dieu et au peuple de Dieu. L'Eglise est invitée à voir, et accepter cette vérité. Parce que la vérité nous rend libres." Sic.

  • Merci pour les précisions!

    Ce qu’il y a de bien avec le National Catholic Reporter (c’est de l’ironie…), c’est que son titre contredit son contenu : ce journal est apatride, non-catholique, pour ne pas dire athée, et pratique la désinformation massive. Je me demande si des gens le lisent vraiment, et s’il vit autrement que grâce à l’aide de quelques généreux donateurs…

  • « des centaines, sinon des milliers, de prêtres gay célibataires dans l'Eglise catholique, offrant leur vie à Dieu et au peuple de Dieu »

    Des millier de prêtres gay dans l'Église catholique ?
    Je ne comprends toujours pas ce que cela veut dire, quand on sait qu'un prêtre fait vœu de chasteté.

    Eh bien, qu'ils fassent leur « coming-out », comme ça on saura mieux repérer ceux qui se sont faits esclaves du démon

  • Vous souvenez-vous de l’arrogant Krzysztof Charamsa ?
    Lui affirmait, d’un air catégorique, que « plus de la moitié des prêtres catholiques dans le monde » était gay (d’un air de dire au journaliste qui l’interrogeait, un peu interloqué quand même : « je sais bien ce que je raconte, j’ai couché avec chacun d’eux »). Naturellement ces individus sont minoritaires au sein de l’Église, pour ne pas dire résiduels ; mais on se montre si tolérants à leur égard qu’on en vient à se poser quelques questions. Les prêtres gays ne sont-ils pas, en fait, concentrés dans les à-côtés (formations théologiques, presse soi-disant catholique, etc.) ?

Écrire un commentaire

Optionnel