Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Orbán persiste

Le Premier ministre hongrois Viktor Orbán a répété hier qu’il opposerait son veto à une sanction contre la Pologne selon l’article 7 :

« Il nous faut dire clairement à l’UE qu’il est vain de seulement engager des procédures contre la Pologne, car cela n’aura aucune chance d’aboutir – parce que la Hongrie sera là et fera un insurmontable barrage. »

Cherchant (en vain) sur le site du gouvernement hongrois s’il y en avait davantage que cette phrase répercutée par Reuters, je suis tombé sur cette autre nouvelle hongroise d’hier : un entretien entre Viktor Orbán et l’archevêque grec-melkite catholique d’Alep Mgr Jean-Clément Jeanbart dans les locaux du Parlement, autour d’un déjeuner auquel participaient également le vice-Premier ministre Zsolt Semjén (diplômé en théologie catholique) et le ministre des Capacités humaines, Zoltán Balog, qui est aussi secrétaire d’Etat pour l’aide aux chrétiens persécutés (secrétariat d’Etat créé en 2016 par Viktor Orbán). Il y a été question du soutien financier de la Hongrie pour une école détruite par la guerre, et de l’accueil d’étudiants chrétiens d’Alep dans les universités hongroises.

tn496c0.jpeg

Écrire un commentaire

Optionnel