Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Affaires étrangères de l’UE…

Nous venons d’avoir un exemple, parmi tant d’autres, mais spectaculaire, de l’impossibilité de la soi-disant politique étrangère de l’UE. Le titre de « Haut Représentant de l'Union Européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité et vice-Président de la Commission européenne » est d’autant plus ronflant qu’il tourne à vide (mais avec une armée de fonctionnaires, bien sûr).

Son actuelle titulaire, Federica Mogherini, avait osé dire devant Benjamin Netanyahu que la position de l’UE était la coexistence de deux Etats avec Jérusalem comme capitale, donc que l’UE était opposée à l’initiative de Trump. Comme si elle ne savait pas que plusieurs pays ne partagent pas cette position, ou qu’elle les excluait de l’UE…

Est venu le vote de la résolution de l’ONU contre Trump. Et parmi les 35 abstentions il y a celles de la Tchéquie, de la Hongrie, de la Pologne - oui, bon, toujours les mêmes… mais aussi de la Lettonie, de la Roumanie et de la Croatie.

Donc (quoi qu'on pense de la question) six Etats membres de l’UE n’ont pas voté selon la « doctrine » de l’UE… Six pays ne sont pas représentés par la Haute Représentante… Ou la Haute Représentante ne représente pas ces pays…

Écrire un commentaire

Optionnel