Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Revoilà les Etats-Unis d’Europe

C’était un thème essentiel du discours de Martin Schulz au congrès du SPD, il en a fait un tweet, et même trois, le premier trilingue, les deux suivants en allemand puis en anglais :

Screenshot-2017-12-7 Martin Schulz ( MartinSchulz) Twitter.png

« Je veux un nouveau traité constitutionnel pour établir les Etats-Unis d’Europe. »

Il ajoute sans rire (ou bien c’est de l’humour teuton) : « Une Europe qui n’est pas une menace pour ses Etats membres, mais une addition bénéfique. »

Et il donne le programme :

« Une convention élaborera le projet de traité, avec la société civile et les gens. Le résultat sera soumis à tous les Etats membres. Tout Etat qui ne ratifierait pas le traité quitterait automatiquement l’UE. »

Fallait bien que ça finisse par une menace, sinon ce n’aurait pas été dignement européiste.

(Dans l’immédiat c’est une menace pour… Angela Merkel, qui va devoir dire oui à ce projet si elle veut que le SPD soit de nouveau son partenaire après que l’autre projet de coalition a capoté…)

Commentaires

  • Mais enfin Monsieur, puisqu'on vous dit que ce sera élaboré avec "les gens", ça ne peut pas aller contre eux...

  • Les Etats-Unis ANGLOPHONES d' Europe

  • "Tout Etat qui ne ratifierait pas le traité quitterait automatiquement l’UE" C'est parfait! Les Français qui n'ont jamais ratifié aucun traité européen (1992 et 2005 pour ceux qui ont la comprennette obtuse) s'y opposeront à nouveau, et ils sortiront de l'UE sans même l'avoir demandé. Tout simplement génial. Ce que nous ne pouvions pas même espérer en raison de nos divisions internes, ils nous l'offrent sur un plateau en argent. Comment ça non?

  • À la limite, si on prenait la constitution des états unis d'Amérique du nord en remplaçant "Amérique" par "Europe", je serais prêt à signer - ça aurait quelque chose d'un "gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple". Mais le machin actuel est une oligarchie dictatoriale irréformable.

  • Sondage dans le BILD :
    30 % des Allemands sont favorables aux Etats-Unis d'Europe. 48 % opposés et 22 % ne se prononcent pas.
    Logiquement, si c'était le résultat d'un referendum, l'Allemagne serait exclue de l'UE. Mais peut-être que Schultz n'envisage pas de consulter le peuple.

    http://vorab.bams.de/umfrage-nicht-einmal-jeder-dritte-deutsche-ist-fuer-vereinigte-staaten-von-europa/

  • de toute façon, c'est un vieux rêve germanique; les empereurs du Saint Empire ne pensaient qu'à ça, et plus récemment Adolf Hitler aussi

Écrire un commentaire

Optionnel