Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Présentation de la bienheureuse Vierge Marie

Magnifie, ô mon âme, celle qui fut offerte dans le temple du Seigneur et que les prêtres ont bénie de leur main.

Des justes Joachim et Anne est sorti le fruit de la promesse, Marie, cette divine enfant; et comme un agréable encens, en son âge tendre, elle est portée telle une offrande sacrée dans le sanctuaire de Dieu pour habiter le Saint des saints.

Magnifie, ô mon âme, celle qui fut offerte dans le temple du Seigneur et que les prêtres ont bénie de leur main.

En nos hymnes célébrons celle qui par nature est une enfant, mais qui bientôt, la dépassant, se révèle à nous comme la Mère de Dieu, car en ce jour au Seigneur en parfum de bonne odeur elle est portée au Temple de la Loi par les Justes comme fruit spirituel.

Magnifie, ô mon âme, celle qui fut offerte dans le temple du Seigneur et que les prêtres ont bénie de leur main.

A la Mère de Dieu nous offrirons la salutation angélique, fidèles, lui criant: Réjouis-toi, gracieuse Fiancée, nuée resplendissante de clarté, d'où le Seigneur a lui sur nous qui étions assis dans les ténèbres de l'erreur; notre espérance, réjouis-toi.

Magnifie, ô mon âme, celle qui fut offerte dans le temple du Seigneur et que les prêtres ont bénie de leur main.

L'entière création, unie à l'ange Gabriel, chante à la Mère de Dieu l'hymne qui lui convient: Réjouis-toi, ô Mère immaculée par qui nous fûmes délivrés de l'antique malédiction pour prendre part à l'immortalité.

Magnifie, ô mon âme, celle qui fut offerte dans le temple du Seigneur et que les prêtres ont bénie de leur main.

Plus sainte que tous les Saints, ô Marie, Mère de Dieu, par tes prières tire-nous du filet de l'ennemi; de l'erreur, de l'affliction sauve-nous, tes serviteurs qui nous prosternons dans la foi devant ton image sacrée.

Magnifie, ô mon âme, celle qui fut offerte dans le temple du Seigneur et que les prêtres ont bénie de leur main.

Ô Vierge, tu es apparue supérieure aux Chérubins, au-dessus des Séraphins et plus vaste que le ciel, car ton sein a contenu celui que nul espace ne contient et mis au monde notre Dieu: implore-le sans cesse pour nous.

Magnifie, ô mon âme, la puissance de la Divinité en trois personnes, indivisible.

En trois personnes glorifions l'inséparable Unité qui est chantée sans cesse en l'unique divinité sur la terre comme au ciel, pieusement nous prosternant devant l'indivise Trinité, Père, Fils et saint Esprit.

Magnifie, ô mon âme, la Mère de Dieu plus vénérable et glorieuse que tous les Anges dans le ciel.

Sous ta miséricorde nous réfugiant, nous les fidèles, et nous prosternant pieusement devant ton Fils, ô Vierge Mère de Dieu, comme devant le divin Maître, nous t'en prions: intercède auprès de lui pour qu'il nous sauve du péril et de toute tentation.

(Liturgie byzantine)

Écrire un commentaire

Optionnel