Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Laïcisation 100% d’un martyr

Emmanuel Macron à la cérémonie d’hommage au P. Jacques Hamel (et je m’en tiens à ce qui est officiellement répercuté par Twitter) :

« Le sourire de Jacques Hamel est devenu celui de résistance face à l'obscurantisme. »

« Le visage de Jacques Hamel est devenu le visage de ce qui en nous refuse cette culture de mort et ce terrorisme arrogant. »

« La république repose sur l'amour et le respect de l'humanité. Elle n'a pas à combattre les religions. »

Et le président a inauguré une stèle où est inscrite… la Déclaration universelle des Droits de l'Homme.

Et le maire communiste a déclaré :

« La stèle est symbole de paix et de fraternité à la mémoire de Jacques Hamel. Elle est universelle. »

Parce que en effet les communistes sont des spécialistes de la paix et de la fraternité, comme les Macron sont des spécialistes de l'humanisme qui ose dénoncer une culture de mort...

Commentaires

  • les coucous républicains, laïcards et franc-mac' depuis l'origine, font ce qu'ils font depuis toujours : virer les chrétiens de leur nid.
    Car c'est bien en haine de la Foi catholique que le Père Hamel dans l'exercice de ses fonctions sacerdotales a été égorgé par deux musulmans se revendiquant comme aussi pieux que le "beau modèle" et de "stricte observance" de la sharia.
    la stèle est un mensonge par omission.

  • Dans nos rues il y a des centaines de plaques commémoratives en hommage à ceux qui furent tués par la barbarie nazie.
    On qualifiait la barbarie. Aujourd'hui les plaques identiques se multiplient. Mais il n'y a plus d'adjectif.
    On est de nos jours victimes de la barbarie. Comme du cancer. C'est indéterminé. C'est une fatalité.
    Il n'y a jamais de plaques attribuant la barbarie à l'islam (isme).
    Nous vivons des temps obscurs, heureusement éclairés par not' bon pape, qui serait contre l'adjectif, et dont parfois je me demande s'il ne se satisfait pas des attentats ?! Mais j'ai l'esprit perverti.
    À force on devient méchant !

  • J'ai entendu de la bouche du maire de Saint Etienne du Rouvrais une curieuse définition du prêtre catholique: " un citoyen engagé dans les relations humaines du quotidien"... à moins que ce soit en plus d'être prêtre catholique.

  • Dammant quod non intelligunt

    Etonnant commentaire la ou le silence et la compassion seraient les plus appropries de la part de ces commentateurs bien souvent aigris voire vindicatifs qui se reclament de la foi chretienne en anonnant du latin pour se donner un vernis d'honorabilite et de tradition,. La charite semble bien eloignee de votre commentaire et peut etre eut il ete opportun de replacer le contexte de l allocution du maire dans ce contexfe republicain, la messe ayant ete dite quelques instants auparavant.

    Reconcilier les hommes dans le creuset republicain et laic est aussi louable O divin sot!

  • J'ai entendu de la bouche du maire de Saint Etienne du Rouvrais une curieuse définition du prêtre catholique: " un citoyen engagé dans les relations humaines du quotidien"... à moins que ce soit en plus d'être prêtre catholique.

  • Pas très étonnant vu une conception laicisée du sacerdoce parmi assez de prêtres.

  • Le prézidents et son épouse ont été respectivement élève et professeur chez les jésuites. Bergoglio est jésuite... Je m'interroge. Mais d'où viennent donc ces créatures ? De qui sont-ils les instruments, de Fu-Manchu ?
    Si quelqu'un pouvait me donner des conseils de lecture pour m'éclairer de façon objective sur les jésuites, je lui en serais reconnaissant. Pour l'instant, mes éclairages ont été ceux des bas-fonds du net, et le tableau qui m'est apparu est assez sombre, et assez éloigné de l'image du Christ...
    Quant au Père Hamel, comme c'est un Saint laïc, nous n'aurons pas à le prier pour demander son intercession. Ce brave prêtre fut une victime innocente, un simple, un benêt, un irresponsable. N'a t'il pas cédé gratuitement une partie du terrain de son l'église pour que des ennemis du Christ y construisent une mosquée !

  • C'est la question qu'on peut se poser sur l'enseignement catholique. Récemment un grand patron , milliardaire, de médias racontait qu'il avait gagné son premier million de francs , âgé d'une vingtaine d'années , dans le minitel rose et la pornographie. Ayant fait ses études dans un établissement catholique !
    On pourrait continuer avec l'A C et la JOC .
    La bouteille à encre .

  • 1) Oui, c'est "en plus d'être prêtre catholique" que le maire a dit que le P Hamel était "engagé dans les relations humaines du quotidien". C'est une spécialité, comme dame patronnesse jadis.

    2) j'ai entendu à la radio "l'humanisme face à l'obscurantisme" (et non "la résistance à…")

  • Il me semble en effet qu'il a dit "l'humanisme". Il a corrigé son nègre qui ne doit pas être (assez) franc-maçon.

  • Le patron de la DGSI : "Nous sommes au bord de la guerre civile".
    http://www.atlantico.fr/decryptage/patron-dgsi-sommes-au-bord-guerre-civile-au-bord-non-sommes-deja-benoit-rayski-2743189.html#VVHizG6TKOspjcvl.99

  • a priori, une guerre civile est une guerre entre concitoyens
    quant à l'enseignement catholique . . .j'ai été pion dans un collège tenu par les Maristes; l'un d'entre eux, qu'on voyait toujours en civil, se mettait en soutane pour faire le catéchisme; peut-on toujours en faire autant aujourd'hui ?
    pourtant, je ne suis pas un fanatique de la soutane, qui n'est devenu la norme qu'au XIXième siècle; j'ai connu un curé de campagne, bien sous tous rapports, qui partait tous les ans en vacances avec sa sœur; pour cela, il se mettait en civil, et je pense que c'est ce qu'il avait de mieux à faire, ne serait-ce que pour ne pas susciter de ragots le long de son chemin

  • À Jean Baptiste.
    On dirait que l'Enseignement Catholique est devenu stérile. Il ne forme plus de Chrétiens mais des citoyens sachant lire et écrire. On dit que, dans ce domaine, il fait mieux que l'Enseignement Public...

    Mitterand, Hollande, Le Driant, Ayrault, Aubry, Valls, Macron, Duflot, etc. etc...: tous ont fréquenté des écoles et/ou des organismes catholiques et ont même été de bons chrétiens. Mais on les retrouve, tous aujourd'hui, viscéralement anti-catholiques.

    Pourquoi ? Il y a bien sûr le mystère du cheminement spirituel de chacun de nous, mais on peut l'expliquer aussi par l'esprit du monde ( au sens évangélique ) qui est nocif pour les croyants et plus tentant que le chemin étroit et grimpant qui mène au Paradis que peu apprécient.

    Il y a aussi le laxisme criminel des responsables de l'enseignement catholique : quelqu'un m'a raconté un jour que dans un collège des Frères des Écoles Chrétiennes de St. Jean-Baptiste de La Salle où le catéchisme était enseigné par les profs laïcs eux-mêmes, un de ses Profs en classe de 6ème a commencé son cours par une mise au point : "je fais ce cours parce que je suis obligé de le faire, mais je tiens à dire que je suis athée".

    Avec de telles aberrations, on ne s'étonne plus de rien!

  • La tentation du monde ...

Écrire un commentaire

Optionnel