Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Saint Benoît

Ce jour est une férie dans le calendrier traditionnel, avec mémoire de saint Pie Ier. Au moyen âge on fêtait souvent, le 11 juillet, la translation des reliques de saint Benoît (à l’abbaye de Fleury, qui devient Saint-Benoît sur Loire). Chez les bénédictins, c’est devenu la solennité de saint Benoît, qui permet de célébrer avec plus d’éclat le père des moines d’Occident, dont le dies natalis tombe toujours pendant le carême (le 21 mars). Il y a donc dans les cloîtres une Saint-Benoît d’hiver et une Saint-Benoît d’été, avec deux formulaires liturgiques différents bien que les antiennes et répons de l’un et de l’autres soient pris de l’histoire de saint Benoît par saint Grégoire le Grand. Les hymnes du 11 juillet sont de saint Pierre Damien. Voici celle des vêpres.

Gemma caelestis pretiosa regis,
Norma justorum, via monachorum,
Nos ab immundi, Benedicte, mundi,
Subtrahe caeno.

Joyau précieux du Roi des cieux, norme des justes, voie des moines, retire-nous, Benoît, de la boue immonde de ce monde.

Tu solum spernens, cor in astra figens,
Cogis haeredes fieri parentes,
Vas Deo plenum reparare fractum
Promeruisti.

Toi, méprisant la terre, fixant ton cœur dans les cieux, tu contrains tes parents à devenir tes héritiers ; vase empli de Dieu, tu as mérité de réparer celui qui était brisé.

Magnus in parvis eremetia membris,
Vincis aetatem, superas laborem;
Arcta districtae rudimenta vitae
Fervidus imples.

Grand ermite aux petits membres, tu triomphes de l’âge, tu surmontes le labeur ; l’austère apprentissage de la vie d’ermite, c’est avec ferveur que tu le vis.

Strage saxorum puerum sepultum
Mox ut orasti, preces suscitasti,
Sensus hinc carni, caro sanitati
Redditur aeque.

Le serviteur enseveli sous un monceau de pierres, à peine as-tu prié que tu l’as ressuscité. L’âme est rendue à la chair, de même que la chair recouvre la santé.

Jure sub blandae specie columbae,
Nesciam fellis animam sororis,
Summa stellati penetrare caeli
Culmina cernis.

Sous la forme d’une douce colombe tu mérites de voir l’âme de ta sœur, qui ne connaissait pas le fiel, pénétrer les hauteurs du ciel étoilé.

Ipse post clarum referens triumphum,
Celsa devicto petis astra mundo,
Luce flammantem radiante calem
Pallia sternunt.

Tu remportes à ton tour un triomphe éclatant : ayant vaincu le monde tu gagnes le ciel ; des tentures recouvrent le chemin qu’illumine une lumière rayonnante.

Gloria Patri, Genitaeque Proli,
Et tibi, compar utriusque semper
Spiritus alme, Deus unus, omni
Tempore saecli. Amen.

Gloire au Père et au Fils qu'il engendre, à toi honneur égal, Esprit de l'un et de l'autre, gloire au Dieu unique dans tout le cours des siècles. Amen.

Par les moines de Tyniec, en Pologne (un peu endormis...):

ec730c340dd9619dced073d62d0652.jpg

Enregistrer

Commentaires

  • Dans l'office byzantin :

    Tropaire, t. 1

    Tu as montré la vérité de ton nom / par tes combats d'ascète, Père théophore Benoît; / ayant fleuri comme un fils de bénédiction, / tu devins une règle, un modèle pour tous ceux / qui ont à cœur d'imiter ta sainte vie / et s'écrient à l'unisson de leurs voix: / Gloire à celui qui t'a donné ce pouvoir, / gloire à celui qui t'a couronné, / gloire à celui qui opère en tous, par tes prières, le salut.

    Cathisme, t. 1

    En moine, tu menas vertueuse vie, / de manière agréable au Seigneur / et tu reçus le pouvoir des guérisons, / accomplissant d'étonnantes merveilles, Benoît. / Ayant formé un monastère saint, / tu menas vers Dieu une multitude de sauvés. / Gloire à celui qui t'illumina, / gloire à celui qui t'a couronné, / gloire à celui qui par toi opère en tous les guérisons.

    Kondakion, t. 6

    La divine grâce fut ton riche trésor / et tu conformas tes œuvres à ton nom; / Benoît, tu t'es montré un serviteur du Christ notre Dieu / dans les jeûnes et l'oraison; / l'Esprit saint t'a comblé de ses dons, / et tu mis en fuite l'ennemi; / en toi les malades ont trouvé un médecin / et nos âmes, un défenseur toujours prompt.

  • Gloire à notre bon Père SAINT-BENOIT !!!

    Lorsque presque tous les pères Abbés Bénédictins Français, Luxembourgeois sont réunis, cela donne ceci :
    https://www.youtube.com/watch?v=c5yZ8ZoKhLI

  • Hommage de notre ami " le petit placide " (oblat de fontgomabault) à notre bon Père saint Benoit :

    http://www.lepetitplacide.org

  • The MONKS of NORCIA.

    Dans le village de naissance de notre bon Père Saint-Benoit des moines américains, de la stricte observance, sont revenus s'implanter il y a une dizaine d'année.
    Après les tremblements de terre et particulièrement celui d'Octobre 2016, qui a détruit entièrement la basilique et le monastère du 12°siècle, les moines se sont repliés dans la montagne. Dans un nouvel élan la vie spirituelle et monastique, selon la règle édictée par celui qui FIT la vraie Europe, la continuité est assurée.
    Qu'ils soient tous bénis, les FILS et les FILLES de Saint-Benoit !!!

    ORA - LABORA
    Orémus ad Invicem.

    https://en.nursia.org

  • Les bénédictins de Tyniec ont besoin de votre soutien :

    http://donate.benedyktyni.com

  • Famille de Solesme ou de Subiaco ?

Écrire un commentaire

Optionnel