Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A Milan

Le cardinal Angelo Scola ayant renoncé pour cause de limite d’âge, le nouvel archevêque de Milan (le plus grand diocèse d’Europe) est Mgr Mario Delpini, qui était évêque auxiliaire et vicaire général de l’archidiocèse, et secrétaire de la conférence épiscopale lombarde.

Je ne sais pas du tout qui il est, et le grand article du Fatto quotidiano ne dit rien. Il ressemble un peu à l’un de ses prédécesseurs qui hélas devint pape…

Sans titre.jpeg

Addendum

Comme le remarque un commentaire, une photo de Mgr Mario Delpini célébrant la messe de préparation des JMJ de 2013 avait circulé à l'époque : on le voyait "concélébrant" avec de jeunes laïcs qui élevaient un calice en même temps que lui... La photo avait été publiée sur le site du diocèse, puis elle fut enlevée, et l'article avec...

Voilà donc un archevêque de Milan qui se fout de la liturgie. Ce n'est hélas pas le premier. Pauvre cardinal Schuster...

messa+rito+ambrosiano+GMG+2013.jpg

Enregistrer

Enregistrer

Commentaires

  • Oui enfin si je pouvais je prendrais bien volontiers Paul VI à la place de François...

  • pas moi
    personne, avant le bon démocrate chrétien Paul VI, n'avait mis une telle pagaille dans l'Eglise, avec les meilleures intentions du monde, je veux bien le croire
    un de mes professeurs jésuites pensait que la principale caractéristique des démocrates-chrétiens était qu'ils n'étaient ni démocrates ni chrétiens, et on sait par son ami Jean Guitton que le bienheureux Paul VI n'était guère touché par l'humilité chrétienne

  • Je comprends que ça se discute, mais je soutiens que François a fait plus de mal à l'Eglise en 4 ans que des dizaines de mauvais papes, de Benoît IX à Paul VI. Paul VI a fait n'importe quoi, mais il ne considérait pas la doctrine comme accessoire. Comparez Humanae Vitae et Armoris Laetitia.

  • Montini a été quelque temps le bras droit de Pie XII au début des années 1950, sans le titre de Secrétaire d'Etat que Pie XII avait supprimé. Montini, que son biographe, Bellegrandi, accuse d'homosexualité, était un diplomate très actif, fortement soupçonné d'avoir dénoncé aux autorités soviétiques les prêtres clandestins qui entraient en URSS. Encore le chantage, probablement. Lorsqu'il l'apprit, Pie XII le nomma pro-secrétaire d'Etat (janvier 1953), un poste honorifique destiné à l'empêcher d'obtenir la barrette de cardinal.
    Deux mois après son élection, Jean XXIII promut Montini au cardinalat. Ces deux complices sont les artisans du concile Vatican II et de sa dérive moderniste. Bergoglio est peut-être le plus mauvais pape de tous les temps (si tant est qu'il soit pape), mais sans eux il ne serait pas là où il est.

  • Mgr en action (2013):
    http://blog.messainlatino.it/2013/07/horror-missae-in-brasile-la-risposta.html?m=1

  • Une concélébration ?
    https://forumdlazycia.files.wordpress.com/2013/07/685ea-messaritoambrosianogmg2013.jpg

    Mais pourquoi des femmes pour jouer au Christ ? D'autre part, si tout le monde peut se mettre à consacrer, à quoi cela sert-il d'être ordonné ?

Écrire un commentaire

Optionnel