Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les Lords de la culture de mort

Lord Shinkwin avait déposé une proposition de loi visant à restreindre l’avortement pour cause de handicap. L’avortement pour handicap est permis jusqu’à la naissance. Lord Shinkwin, lui-même handicapé congénital, proposait de restreindre cette possibilité à 24 semaines de grossesse. Après cinq mois de débat, les Lords ont rejeté la proposition.

Lord Shinkwin a déclaré :

Ce que je ne comprends pas, c'est qu’après la naissance, je peux être assez bon pour que le premier ministre et la reine m'envoient à la Chambre des Lords, mais avant la naissance, je fais partie d'un groupe de personnes souffrant de maladies congénitales qui sont systématiquement tuées.

Il a dénoncé le fait que ses collègues « ne souhaitent pas que les bébés handicapés voient le jour ».

Écrire un commentaire

Optionnel