Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bla-bla

ditib_logo_rgb.jpgDitib doit prendre des mesures concrètes pour garantir de manière claire et transparente son indépendance vis-à-vis de la Turquie, a déclaré le ministre allemand de l’Intérieur Thomas de Maizière.

Ditib, c’est l’association des mosquées turques d’Allemagne.

Le parquet fédéral a ouvert une enquête sur les « soupçons » d’espionnage d’opposants turcs par des imams, et les services allemands ont signalé la semaine dernière une hausse de l’espionnage, à l’approche du référendum turc.

Naturellement, à ATR-diyanet-isleri-baskanligi-92-yasinda-kh9nhbkrff_Kirp.jpgnkara, la « présidence des affaires religieuses » rejette toute implication de ses imams dans des activités d'espionnage, et se plaint que les enquêtes portent atteinte à son image.

Ditib dépend entièrement de la présidence des affaires religieuses (Dyanet isleri baskanligi), qui elle-même fait partie de l’administration turque, et plus précisément de l’administration du Premier ministre. Tous les imams des mosquées turques dans le monde sont des fonctionnaires de l’Etat turc.

Ditib ne peut pas être indépendant du gouvernement turc, et Thomas de Maizière le sait très bien. Par conséquent il parle pour ne rien dire. Ou plutôt pour tromper les citoyens. En Allemagne aussi, le gouvernement ment sur l’islam pour tenter de ralentir le mouvement de prise de conscience qui s’est enfin enclenché.

Enregistrer

Commentaires

  • Par ailleurs, l'épiscopat allemand vient de déclarer que voter pour le parti hostile à l'immigration serait moralement interdit.

    Ces médiocres de chez médiocre n'ont donc pas tout à fait oublié la notion de péché. C'est toujours ça.
    Mais, le dernier péché qu'ils reconnaissent, c'est le refus de l'immigration.

    Ces comiques-là sont des comiques tristes.

Écrire un commentaire

Optionnel