Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Al Andalus

58c6b9a1c36188372c8b4617.jpg

Pour «renforcer la communauté musulmane», un groupe islamique a collé des affiches à Barcelone pour encourager les musulmans à se marier avec des Espagnoles chrétiennes ou juives.

Les affiches appellent à une «alliance entre musulmans et espagnoles». «Il est permis et encouragé pour un musulman de se marier avec une femme honnête et chaste qui appartient aux gens du Livre», est-il écrit. Elles sont toujours «aptes au mariage» bien qu'elles «déforment et altèrent la tradition». «Frère, engage-toi avec une Espagnole, enseigne lui que l'Islam est la véritable religion». Cela ne contrevient pas à la loi islamique puisque les enfants qui naîtront de cette union suivront l'islam, «ce qui renforcera la communauté».

Le journal Gaceta rapporte que des groupes tels que « Restaurer la sainteté dans Al Andalus » sont particulièrement actifs dans le quartier où ont fleuri ces affiches. Ils considèrent que « Al Andalus », à savoir toute l’Espagne, appartient aux musulmans, et les immigrés musulmans sont les « frères qui ont entamé leur retour à la maison ».

Commentaires

  • Ou ceux qui ont pondu le titre ne savent pas bien l'espagnol ou ils l'ont fait exprès.
    Musulman est au singulier alors qu'il aurait dû être au pluriel "musulmanes y españolas", à moins qu'ils ne fassent allusion à la polygamie: alliance entre UN musulman et des Espagnoles. Comique ou tragique?

  • Oui, il s'agit du mariage d'un musulman avec plusieurs femmes du Livre; ce qui est permis par le Coran; le contraire étant prohibé. Tout ceci est très normal ...
    C'est à Barcelone et pourtant c'est écrit en castillan!

  • Porcinets !

    Ces idéologues de l'occulte ne sont pas en capacité de comprendre que nous ne sommes pas la " religion du livre", mais des enfants de la RENCONTRE., celle d'avec Jésus-Christ, deuxième personne de la sainte Trinité, vrai Dieu, Fils du Père.
    De toute évidence ces femmes qui copuleront avec l'obscurantisme ne peuvent être chrétiennes, du moins chrétiennes pratiquantes. Comment pourraient-elles renoncées au Christ pour la chaire de satan ? En se soumettant à sa loi, là même elles seraient celles de ménages à plusieurs et celles qui accepteraient que leurs enfants renoncent à l'unique Tout-Puissant de Charité (Amour Divin), Dieu Trinité : Père - Fils - Esprit-Saint, au profit d'une vague idéologie de l'obscurantisme.
    Seules celles " d'appartenances " vaguement frottées d'une ascendance chrétienne, mais sur le fond païennes pourront accepter cela.

  • Jésus s'est déclaré lui-même la tête du Corps mystique dont nous sommes les membres. La vigne, c'est lui ; les sarments, c'est nous (Jn 15,5). Il s'est étendu sur le pressoir et s'est mis à le fouler ; il nous a donné ainsi le vin pour qu'en le buvant, nous puissions vivre de sa vie et partager ses souffrances. « Celui qui veut faire ma volonté, qu'il prenne chaque jour sa croix. Celui qui me suit a la lumière de la vie. Je suis le chemin. Je vous ai donné l'exemple afin que vous fassiez, vous aussi, comme j'ai fait pour vous » (Lc 9,23; Jn 8,12; 14,6; 13,15). Et comme ses disciples eux-mêmes ne comprenaient pas que son chemin devait être un chemin de souffrance, il le leur expliquait en disant : « Ne fallait-il pas que le Christ souffre tout cela pour entrer dans sa gloire ? » (Lc 24,26)

    Alors le cœur des disciples brûlait en eux-mêmes (v. 32). La Parole de Dieu les enflammait. Et quand l'Esprit Saint est descendu sur eux comme une flamme divine pour les embraser (Ac 2), ils étaient alors heureux de souffrir mépris et persécution (Ac 5,41), car ainsi ils ressemblaient à celui qui les avait précédés sur le chemin de la souffrance. Les prophètes avaient déjà annoncé ce chemin de souffrance du Christ, et les disciples comprenaient enfin qu'il ne l'avait pas évité. De la mangeoire au supplice de la croix, pauvreté et manque de compréhension avaient été son lot. Il avait passé sa vie à enseigner aux hommes que le regard de Dieu sur la souffrance, la pauvreté, l'absence de compréhension humaine, est différent de la folle sagesse du monde (1Co 1,20)... Dans la croix est le salut. Dans la croix est la victoire. Dieu l'a voulu ainsi.

    Bienheureux Titus Brandsma, carme néerlandais, martyr (1881-1942) . PI.

  • Quand je dis Religions du Livre, j'emploie l'expression des musulmans pour désigner les juifs et les chrétiens. La théologie catholique ne reconnaît pas cette dénomination.

  • Quand les musulmans parlent des religions du livre, il y a la Torah et le primo évangile de Matthieu (et non les autres). Cet évangile était d'ailleurs appelé par les pères de l'Eglise, l'évangile des Nazaréens.

    L'Islam vient des judeo-nazaréens. Ces derniers sont un groupe d'hébreux séparé des judeo-chrétiens. Ce sont des juifs messianistes, adeptes dévoyés des apôtres de Jésus. Et qui n'ont vu dans la Révélation qu'un moyen de réaliser ses rêves politico-religieux. C'est eux qui ont endoctriné les arabes. Il n'est donc pas surprenant de voir que la charia se retrouve à 90% chez eux. Et qu'ils croient en Jésus. Mais pas mort sur la croix. Exactement comme les musulmans. L'islam est une religion totalement inventée et qui vient de ces judeo-nazaréens.

  • Il est urgent de venir au secours du Roy D'Espagne, frapper là où l'ennemi n'attend pas : c'est le principe. Déploiement de la FAR :

    http://www.ladepeche.fr/article/2017/03/15/2536414-echelon-d-urgence-a-francazal.html

  • Il va falloir procéder à une reconquista 2.0 car l islam ne comprend que cela , la force contre lui . Ne jamais se montrer faible avec ces zozos .

Écrire un commentaire

Optionnel