Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Trump

Donald Trump a nommé ministre de la Santé le député, président de la commission du budget (et chirurgien) Tom Price, opposant connu et résolu à l’Obamacare, et à la tête des deux programmes publics de sécurité sociale destinés aux plus pauvres et aux plus âgés une consultante de la santé, Seema Verma, qui a déjà travaillé avec Mike Pence. Ces deux personnes forment « l’équipe de rêve qui va transformer notre système de santé pour le bénéfice de tous les Américains », assure le président élu. Tom Price est « exceptionnellement qualifié pour mettre en œuvre notre engagement de supprimer et remplacer l'Obamacare et d'offrir des soins abordables et accessibles à tous les Américains ».

Premier commentaire sur Breitbar.com : « Excellents choix. Adieu à la médecine socialisée. »

Dernier commentaire au moment où j’écris : « Rappelez-vous seulement… Nous devons éviscérer l’Obamacare, pas le transplanter en Obamacare-light. Rappelez-vous cela et tout ira bien. »

Addendum

Comme le remarque un commentaire, Tom Price a un score de 100% dans le classement de National Right to Life, et de 0% dans celui du Planning familial. Comme le vice-président Mike Pence.

Commentaires

  • L'Obamacare est un immense rouleau compresseur qui à l'occasion permet de propager les comportements de culture de mort et de persécuter et ruiner l'Eglise catholique. Je ne suis pas sûr que l'équipe de Trump en soit consciente.
    ....Sous prétexte d'aide aux plus démunis: en réalité, Obama, Clinton et leurs sbires se moquent des démunis
    En France, nous avons l'équivalent sous le nom de SS, avec le résultat hallucinant d'avoir obtenu des cliniques catholiques la propagation de la contraception et de l'avortement et ceci sans bruit, depuis des décennies.

  • Je ne comprends pas les enjeux qui se jouent autour de cette question. On sait qu'Obama = gauche = mal mais pas d'Obama n'est pas forcément égal au bien. Et comme j'ignore concrètement à peu près tout du système de santé US et de ce que veut faire Trump ... difficile d'avoir une opinion.

  • Sous prétexte d'aider les plus pauvres, la sécurité sociale en France comme l'Obamacare aux EU, entrainent la culture de mort et la déresponsabilisation des individus, sans rendre plus heureux les gens; C'est l'inversion des valeurs, des valeurs qui pourtant existaient déjà sous l'Antiquité grecque dans le fameux serment d'Hippocrate.
    Si déjà l'équipe Trump revient à un système de santé moins autoritaire et socialisant, ce ne sera pas si mal.
    Que déjà l'Etat s'occupe bien de ses responsabilités régaliennes de défense, sécurité, justice et relations diplomatiques, en faisant suffisamment confiance aux initiatives non étatiques qui ont su montrer leur efficacité avant que la sécurité sociale et l'obamacare aient été imposées.

  • Tom Price est aussi un opposant farouche à l'avortement : "Ses votes à la Chambre s'opposant à la prise en charge de la contraception, ou encore concernant la protection du fœtus et le rejet d'Obamacare sont salués par une grande association américaine luttant contre l'IVG, National Right to Life, qui lui accorde un sans-faute avec mention spéciale – « Il a voté avec nous » à chacun de ses votes – sur son site. En revanche, le réseau de planning familial Planned Parenthood lui donne un score nul. Tom Price a voté contre le financement public de cet organisme et a assuré que la contraception n'avait pas besoin d'être couverte parce que toutes les femmes pouvaient la payer. " Source : Le Point

Écrire un commentaire

Optionnel