10 juillet 2014

Juncker ne manque pas d’air

Au cours de son audition devant le groupe de Nigel Farage, Jean-Claude Juncker a montré non seulement qu’il avait compris les eurosceptiques, mais qu’en fait il était parfaitement d’accord avec eux :

« Je ne crois pas aux Etats-Unis d’Europe… Je ne suis pas fédéraliste au sens anglais du terme… Je ne suis pas quelqu’un qui veut renforcer le centre de façon stupide au détriment des Etats membres… Il n’existe pas de peuple européen… »

Etait-ce de l’humour ? Non, ce n’est pas son genre. C’était une façon de montrer tout son mépris.

16:38 Publié dans Europe | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Ce fieffé menteur n'a certainement trompé personne.

J'espère juste que le groupe de Nigel Farage n'espère rien de l'UE (ce mépris devrait les y encourager) et que le Royaume-Uni va la quitter... en attendant la France.

Écrit par : Marc L | 10 juillet 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire