25 juin 2014

Feu la civilisation

Hier le Conseil d’Etat a légitimé le meurtre. Le meurtre avec préméditation et aggravé de torture.

Aujourd’hui la Justice a légitimé l’euthanasie, et pas n’importe quelle euthanasie : l’euthanasie active et revendiquée, du médecin qui donne la mort sans consentement du malade.

La justice est rendue au nom du peuple français.

Commentaires

Il y a des chances (?) pour que les infâmes Cyrus Vance Jr – pour sa complaisance envers le viol – et Jan Brewer – aplatie devant le lobby pédérastique (¹) – ne soient pas reconduits dans leur fonction ; par leurs électeurs.

Et nous, on les élit quand, nos zélés applicateurs du programme “Aktion T4” de notre gouvernement ?


1. http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2014/02/27/elle-a-cede-5309719.html

Écrit par : Budelberger | 25 juin 2014

Répondre à ce commentaire

"Si l'on traite ainsi le bois vert (enfants à naître", qu'en sera-t-il du sec (vieillards et autres rebuts)? Ce sont les Paroles du Christ aux saintes femmes lors du portement de Croix

Écrit par : marie | 26 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Mgr von Galen, le lion de Münster
Un moment d'histoire qui n'a évidemment rien à voir avec l'actualité.
ici :
http://petrus.angel.over-blog.com/article-mgr-von-galen-le-lion-de-munster-124000482.html

Écrit par : Jean Deflandre | 26 juin 2014

Répondre à ce commentaire

A quand "des Lions de Münster" en France ?
oui mais pour ça il faut du courage !!

Écrit par : Thècle | 26 juin 2014

Il ne faut rien attendre de la justice aux ordres du pouvoir politique ni des magistrats plus intéressés à rendre des verdicts utile pour la poursuite de leur carrière. Les juges se moquent bien du droit et des justiciables tant que cela leur rapporte une promotion.
Il ne faut rien attendre du pouvoir politique et des politiciens pour qui seule compte leur réélection et de conserver leurs prébendes et avantages occultes.
Le seule chose peut-être un peu efficace est la prise de conscience par tout un chacun qu'il s'agit bien, dans l'avortement comme dans « l'euthanasie » de meurtres avec préméditation, éventuellement avec dissimulation (ou destruction) de preuves ou subornation de témoin, parfois commis en bande organisée, parfois avec chantage sur un complice.
La prise de conscience toujours individuelle ne peut se faire que par un discours clair, haut et fort, répétitif, et des actes tout aussi clairs.
Shimon

Écrit par : Shimon | 26 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire