07 février 2014

Le spectaculaire rapport anti-UE de Gert Wilders

Gert Wilders avait demandé à un groupe britannique de consultants, Capital Economics, une étude sur l’impact économique qu’aurait la sortie des Pays-Bas de l’UE.

Le verdict est que l’économie néerlandaise… gagnerait entre 1.000 et 1.500 milliards d’euros à l’horizon 2035.

L’étude de 164 pages ajoute que l’appartenance des Pays-Bas à l’eurozone est un frein pour l’économie du pays et que sa sortie de l’UE permettrait aux entreprises d’économiser 20 milliards d’euros par an, et à l’Etat 240 milliards sur 20 ans.

Profiter de la situation pour réécrire les lois sur l’immigration réduirait la dépense publique de 7,5 milliards supplémentaires.

Le rapport ne néglige pas le fait que la sortie de l’UE produirait des turbulences et sans doute une dégradation de la note de crédit du pays, mais considère que ces coûts seraient « modestes et gérables ».

Gert Wilders s’est évidemment empressé de faire connaître cette étude, soulignant que la sortie des Pays-Bas de l’UE ferait gagner 10.000 € à chaque famille.

19:00 Publié dans Europe | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

En 2035? Au train où ils avortent, euthanasient, suicident, il n'y aura guère de Hollandais pour en profiter. Plutôt des immigrés, mais il n'y aura plus d'Europe. Donc cette étude n'a servi qu'à engraisser les consultants qui peuvent être consultés sur tout, surtout sur ce qui ne sert à rien.

Écrit par : Dauphin | 07 février 2014

Répondre à ce commentaire

c'est malheureusement vrai: réveille-toi, peule chrétien! Résister ou mourir...

Écrit par : marie | 07 février 2014

Wilders remonte un tout petit peu dans mon estime.

Écrit par : Monsieur T | 09 février 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire