29 janvier 2014

Peillon sur les traces de son papa ?

Vincent Peillon demande aux directeurs d’établissements scolaires de « convoquer » les parents qui suivraient la consigne de retirer leurs enfants de l’école un jour par mois pour protester contre l’enseignement de l’idéologie du genre.

La prochaine étape, ce devrait être l’hôpital psychiatrique pour les parents récalcitrants. Et la prison pour les « extrémistes », les « manipulateurs », les « fauteurs de trouble et de haine » qui ont « décidé de mentir » en propageant des contre-vérités... Comme on le sait, le père de Vincent Peillon était le directeur de la banque soviétique en Europe. Il n’est donc pas étonnant que le ministre confonde la vérité et le mensonge, et traite d’extrémistes et de « fauteur de trouble et de haine », bref, de voyous et de hooligans, ceux qui osent dire la vérité.

Et l’on voit Najat Vallaud-Belkacem, qui ressemble de plus en plus à Manuel Valls, la pauvre, tonner que le gouvernement sera « intraitable avec les manipulateurs ». Cette même Najat Vallaud-Belkacem qui assurait, sans rire, le 6 juin 2013, que « la théorie du genre n’existe pas ».

La dictature soviétique est donc en marche aussi sur ce plan-là, ce qui est logique après la mise en place de la dictature sur la parodie de mariage homosexuel.

Elle est d’autant plus facile à mettre en place qu’on voit les grands médias jouer à qui ressemblera le plus à la Pravda d’autrefois, dénonçant à qui mieux mieux les « fausses rumeurs » que des « extrémistes » font circuler et qui abusent des parents…

La vérité est que bien sûr l’enseignement de l’idéologie du genre se répand dans les écoles, puisqu’elle fait partie de l’idéologie officielle.

Cela dit, à la décharge de Vincent Peillon, ce n’est pas lui qui a commencé. Certes, pour ne prendre qu’un seul exemple, la « ligne Azur » fait enseigner aux enfants, via ses supports pédagogiques, que « l’identité de genre c’est le sentiment d’être un homme ou une femme » et que « pour certains, le sexe biologique coïncide avec ce ressenti ». Mais c’est Xavier Darcos, du gouvernement Sarkozy-Fillon, qui a fait de la « ligne Azur » un partenaire de l’Education nationale. Dans le cadre de la lutte contre le sida et contre l’homophobie…

Commentaires

Ils vont quand même rencontrer une formidable résistance avec la communauté musulmane qui s'opposera de toutes ses forces à cette abomination du nouvel ordre mondial;c'est à dire de leurs propres électeurs à 93 pour cent;l'alliance contre nature visant à faire disparaître la France chrétienne touche là ses limites,idem sur le mariage homo et l'euthanasie;contrairement aux Français de souche apostats de la religion fondatrice de la France,ceux-là conquérants,porteurs d'une religion du désert profond ne reculeront pas et utiliseront la violence si nécessaire.
L'embrasement de la France pourrait bien venir d'eux et pour des raisons idéologiques et ces gens-là provoqués,jeunes,animés d'un profond esprit communautaire ne font pas dans la dentelle.
Intéressant à suivre.

Écrit par : amédée | 29 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Pour bien faire le lien :
(les enfants du goulag )
http://video-documentaire.com/videos/les-enfants-du-goulag/

Écrit par : victor | 29 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Le plus invraisemblable fut d'entendre sur BFM TV que les parents (pour la plupart musulmans) qui n'ont pas mis leur enfant à l'école, étaient proches de l'extrême droite... !!!
Eh oui, les musulmans votent FN maintenant... ;)

Écrit par : Hélène | 29 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Sur ce sujet comme sur les autres, c'est la persévérance qui seule pourra permettre de retourner la situation.

Bravo aux parents mobilisés, il faut continuer par tous les moyens cette mobilisation ; des associations de parents d'élève doivent convoquer les professeurs et directeurs d'école ; ce sont les parents qui ont le droit de convoquer les enseignants, pas l'inverse. Vive la contestation.

Des sites anti idéologie du genre doivent se créer et recenser les actions pour faire reculer ce monstre.

Il faut que ce ne soit qu'un commencement.

Écrit par : P.R. | 29 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Lettre à un ami français,

D'après Vincent Peillon. « On ne pourra jamais construire un pays de libertés avec la religion catholique... il faut inventer une religion républicaine... » dit-il. Quel homme ! Vraiment, vous avez de la chance d'avoir des gens comme lui, Hollande et toute son équipe ! Depuis que le p'tit Sarko est parti, quel progrès ! Exemple ? Le Mariage. Avant (au temps de la préhistoire), un homme, une femme. Aujourd'hui ? Un homme, un homme. Et demain ? Un homme, une vache ? Une femme, une girafe ?... Tant pis pour le « Petit Larousse » et ses définitions archaïques ! Cela dit, il reste pas mal de boulot. Eh oui, pour en finir complètement avec l'infâme civilisation judeo-chrétienne, il y a encore du pain sur la planche ! Entre nous : trouvez-vous normal de continuer à compter les années après Jésus-Christ ? Quand on a la chance d'avoir zidane, Hallyday, ou Depardieu, qu'est-ce qu'on attend pour changer ? De même, les noms de lieux. « Saint-Emilion », « Sainte-Maxime », « Saint-Jean Pied-de-Port ... » Non ! « Emilion », « Maxime », « Jean Pied-de-Port (ou Pied-de-Port) » tout simplement ! Et les croix dans les cimetières ou au bord des chemins ? Combien de temps resteront-elles plantées comme des insultes à la laïcité ? Pire : vous connaissez Peuvillers ?Dans ce petit village meusien ; cimetière Allemand. Là, c'est par centaines qu'il y a des croix à arracher. Et puis surtout, surtout, une énorme statue de sainte Gertrude ! Défi à l'athéisme dans toute sa splendeur. Ne vous en faites pas, je vais contacter la mairie pour qu'on enlève cette entrave à la liberté, afin de la remplacer par un édifice à la gloire de Vincent Peillon. Financièrement parlant, cadeau. Ne reculant devant aucun sacrifice quand il s'agit d'une bonne action, ma famille s'est cotisée. C'est nous qui « peillon ». Bon, il est l'heure que je vous quitte. Prenez bien soin de vos élus, mais gardez-les pour vous. Pas la peine de partager, en Belgique on est déjà copieusement servi.

Jean-Pierre Snyers
(jpsnyers.blogspot.com)
4141 Louveigné
(Belgique)

Écrit par : Snyers | 29 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

La Belgique athée,haineuse envers le christianisme où tous les mots d'ordre du nouvel ordre mondial trouvent un terrain de choix comme l'euthanasie des enfants;la Belgique,une nation qui a échoué et qui bientôt n'existera plus!Dieu va montrer aux Belges de quel bois il se chauffe!

Écrit par : amédée | 29 janvier 2014

Il y a lieu de saluer et de soutenir l'initiative de Farida Belghoul qui s'oppose courageusement à la théorie du genre et qui a d'ailleurs reçu le soutien de Civitas;cette femme de talent après un parcours atypique et tourmenté,j'ignore d'ailleurs quelle est sa foi,musulmane ou chrétienne, dans ce dossier en tout cas a choisi ce que Dieu veut.

Écrit par : amédée | 31 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire