Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les notes intimes de Karol Wojtyla

Le 21 janvier a été présenté à Cracovie un livre intitulé « Je suis dans les mains de Dieu », rassemblant des notes personnelles de Karol Wojtyla entre 1962 et 2003.

Stanislas Dziwisz, qui fut le secrétaire de Karol Wojtyla pendant près de 40 ans, et qui est aujourd’hui cardinal archevêque de Cracovie, devait détruire toutes les notes personnelles que Jean-Paul II laissait à sa mort : c’était une demande formelle et écrite du pape. Mais il ne put pas s’y résoudre. « Je n'ai pas brûlé les notes de Jean Paul II, parce qu'elles sont la clé pour comprendre sa spiritualité, qui est ce qu'il y a de plus profond dans l'homme : sa relation avec Dieu, avec les autres et avec lui-même. »

Une rédactrice du livre, Agnieszka Rudziewicz, raconte : « Nous étions conscients d'avoir entre les mains des textes inédits et personnels d'un saint. (…) En avançant nous avons compris que nous nous trouvions en face d'un véritable itinéraire spirituel. C'est pour cette raison que le travail sur les notes de Wojtyla a été pour nous-mêmes un vrai exercice spirituel. »

Lien permanent Catégories : Eglise 2 commentaires

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel