Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La dictature de la culture de mort

Dans le discours de Najat Vallaud-Belkacem, hier à l’Assemblée, sur le projet de loi d’« égalité entre les femmes et les hommes » (cela commence très fort avec le mensonge absolu et meurtrier de la liberté de « disposer de son corps » quand il s’agit d’un nouvel être) :

Je commencerai donc par évoquer la loi de 1975. Je le dis avec fermeté : ce texte inscrivant la liberté des femmes à disposer de leur corps n’est ni à débattre ni à négocier.

Nous n’accepterons aucun recul. Nous serons déterminés et même intransigeants. Toutes les entraves, toutes les tentatives de remise en cause de ce droit fondamental, toutes les régressions se heurteront à la poigne de l’État de droit. (…)

Je vous demande donc de rester dans ce consensus. Je le dis notamment aux quelques députés de l’opposition – je sais que tous ne partagent pas cette position – qui ont déposé des amendements pour que l’IVG ne soit plus remboursée par la Sécurité sociale.

Je le répète : restez dans le consensus républicain qui existe depuis 1975 sur ce droit essentiel. Le droit à l’IVG, nous l’avons construit ensemble ; il fait partie de notre patrimoine commun. Il nous faut le préserver, loin des passions inutiles, loin des manœuvres dilatoires. Envoyons un message clair aux femmes qui nous regardent. J’espère que nos débats en seront l’illustration.

Des débats ?

Voici une image de « l’Assemblée » devant laquelle s’exprimait le ministre du droit absolu de tuer les enfants dans le ventre de leur mère :

egalite-entre-les-femmes-et-les-hommes-ivg_4691414.jpg

Mais peut-être est-ce seulement un méchant troll. Sur le site de l’Assemblée, quand on clique sur son nom, on tombe sur une page qui dit : « La page à laquelle vous souhaitez accéder n'existe pas. »

Lien permanent Catégories : Culture de mort, Gouvernement 8 commentaires

Commentaires

  • Tout ceci est l'aboutissement logique de la Révolution de 89,mère et matrice de toutes les révolutions;plus rien ne doit nous surprendre et les Français qui ont assassiné leur seigneur naturel placé là par Dieu doivent s'attendre à de redoutables châtiments;il est vrai que ce n'était pas le roi qu'il guillotinait mais pour nombre d'entre eux Dieu tout simplement et ceux qui nous gouvernent aujourd'hui sont les dignes héritiers des bandits de la Terreur.

  • Disons-le:la marche pour la vie en réunissant 40000 participants seulement a été un échec lorsqu'on sait que l'avortement en dehors de toute autre considération signe la mort de notre nation et que dire aussi de ce parti populiste qui prétend au pouvoir et qui ne reviendra pas dessus contrairement au parti conservateur espagnol! Et pourtant ce parti populiste reçoit chaque jour des louanges de journalistes catholiques engagés pro-vie!décidément,il y a quelque chose qui ne tourne pas rond!idem pour le pape François alors qu'il conviendrait de stigmatiser ses dérives qui sont nombreuses!

  • Prochaines étapes : - avortement post-natal, - droit de vote à 15 ans - distribution de méthamphétamine dans les commissariats, - libération de tous les prisonniers sauf ceux proches de l'extrême-droite pour qui la peine sera rallongée, - accueil et installation définitive de cinq cent mille immigrés par an, - démolition ou transformation de la majorité des églises en discothèques et en bar à folles, - enseignement de la théorie du genre obligatoire dès la maternelle, - distributeurs de préservatifs gratuits dans les collèges. - légalisation de la polygamie, de l'inceste, de la pédophilie, et de la bestialité pour tous. Si vous êtes contre, vous êtes un affreux facho nauséabond. Il n'est pas "merveilleux" le monde qu'on nous prépare?

  • Vous oubliez une chose : construction de mosquées et importation de muzz wahhabites.

    Écrit par : Florian 78

  • Avortement post-natal, en bon français s'appelle infanticide. Distribution préservatifs dans les lycées, c'est déjà le cas par les infirmières scolaires+ pilule+pilule du lendemain+envoi au planning en cas de "souci". Drogues douces et dures dans "fumoirs" c'est déjà le cas. Malthus entraîne Darwin qui entraîne les marxisme, capitalisme, communisme, modernisme, féminisme, gender, queer, pédophilie.

    Écrit par : Dauphin

  • - Le principe de la légalité républicaine n'a rien à voir avec la philosophie des Lumières et la Révolution de 1789 ; ce ne sont pas des raisons idéologiques qui ont fait basculer le pouvoir des mains de l'aristocratie entre celles de la bourgeoisie. Conservateurs et modernes ont en commun de nier la réalité historique ; tandis que les conservateurs (Nietzsche, Maurras) nient le sens de l'histoire, les modernes, eux, en inventent un complètement truqué (Hegel). Du point de vue chrétien, le sens spirituel de l'histoire ne peut pas se manifester sur le plan institutionnel, moral ou politique, c'est impossible, puisque la "bête de la terre", dans l'apocalypse de Jean, est un symbole du droit naturel et de la puissance judiciaire qui en dérive.

  • Vous et moi, nous ne devons pas avoir la même définition des termes "loi naturelle". Notre Seigneur a dit: "le royaume de Dieu est déjà parmi vous". "Tout pouvoir m'a été donné sur la terre et le Ciel" Toute spiritualité de la véritable religion sur terre s'incarne dans des actes, dans des choix qui construisent une civilisation chrétienne sur terre, même imparfaite et soumise aux assauts furieux de tous les théophobes de la planète. Il n'y a pas plus concret et sensé que les saints.

    Écrit par : Dauphin

  • quel héritage commun avons-nous avec la marocaine Belkacem ?

Écrire un commentaire

Optionnel