21 janvier 2014

LLPT ?

C’est-à-dire : La Lanterne Pour Tous ?

Le président de la République a déclaré :

« Valérie Trierweiler va mieux et elle se repose en ce moment à la résidence de la Lanterne. »

Madame Massonneau Valérie, divorcée de monsieur Trierweiler Denis, qui n’a à l’état civil aucun lien avec monsieur Hollande François, étant autorisée à se prélasser dans une (autre) résidence de la République, cela veut-il dire que tout autre citoyen(ne) n’ayant aucun lien à l’état civil avec monsieur Hollande François peut également aller s’y reposer ?

Pendant combien de temps ?

Y a-t-il une liste d’attente ?

Faut-il fournir un certificat médical ?

Commentaires

Un pays en pleine décomposition qui ne réagit plus,telle est la France de 2014.

Écrit par : amédée | 21 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Il faut juste coucher avec qui-de-droit pour devenir ayant-droit

Écrit par : Duport | 21 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

ce n'est pas nouveau: la promotion canapé est vieille comme le monde

Écrit par : théofrède | 22 janvier 2014

M . Daoudal , je suis un peu inactif en ce moment .

Je vous propose de vous enlever à votre Bretagne avec
ma voiture et nous mener à cette Lanterne pendant 15
jours , tous frais payés bien sûr , par la présidence .
Vous pourrez parfaire mon éducation chrétienne et nous
pourrons passer d ' agréables moments , bien pourvus
de nourritures terrestres , avant de regagner nos terres .
Elle est pas belle la vie en République Française ?
J ' adresse de ce pas une demande à notre président !
Etes vous d ' accord ?

Écrit par : jerome | 21 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

C'est tentant, mais je crains fort que Duport ait raison. Et ça, ça ne va pas être possible...

Écrit par : Yves Daoudal | 21 janvier 2014

Elle continue de nous coûter ...

Écrit par : Jean Theis | 21 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Oups ! J ' avais oublié ce " détail " : )

Écrit par : jerome | 21 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

LE 21 janvier, mort du roi Louis XVI! il fut un temps ou c'était les aristocrates qu'on envoyait à la lanterne.

Écrit par : Pierre Le Morvan | 22 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Comme un canard à qui on a coupé le cou et qui continue à courir avant de s'effondrer,telle est la France depuis 1789 et ce 21 janvier 1793 où fut assassiné son seigneur naturel,son évêque du dehors et nous assistons actuellement à un culmen de la Révolution destructrice de la nation, de la famille,de la foi.
Nous marchons déjà dans les décombres fumantes de notre patrie chrétienne et catholique,nous sommes un petit reste!

Écrit par : amédée | 22 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.