13 janvier 2014

Une bonne nouvelle à Nîmes

La ville et sa région étaient plutôt sinistrées en ce qui concerne la messe de saint Pie V (il est vrai qu’en plein fief calviniste ça ne date pas d’hier). Mais la plus ancienne église de la ville, Sainte-Eugénie, en plein centre, est désormais dédiée à la messe traditionnelle : messe basse et grand-messe le dimanche, messes le mercredi et le jeudi (et toujours le lundi à la cathédrale).

Commentaires

Bravo! Et à Ajaccio aussi: depuis le 1er septembre, la messe mensuelle est remplacée par la messe tous les dimanches, samedi et fêtes de précepte en l'église Saint-Erasme, ancienne chapelle Saint Ignace du Collège des jésuites, fondée en 1617, consacrée au saint patron des pêcheurs en 1815 . A l’intérieur se trouvent de nombreux ex-voto et l’église au majestueux maitre-autel baroque abrite plusieurs statues processionnelles du Christ en croix ainsi qu’une chasse de saint-Erasme portée en procession le 2 juin par la confrérie éponyme.
Le prêtre desservant est l'abbé Hervé Mercury. La messe dominicale est bien suivie, beaucoup d'enfants notamment. La mise en place d'une véritable paroisse personnelle est envisagée.

Écrit par : Dominique | 13 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire