07 janvier 2014

La dictature hollandienne de plus en plus immonde

Avec l’affaire Dieudonné, la dictature holandienne franchit un nouveau degré dans l’immonde. Déjà il était insupportable que des Français se fassent arrêter parce qu’ils portent un vêtement orné d’une image de la famille, alors que des créatures étrangères ne sont pas inquiétées lorsqu’elles profanent des lieux sacrés en exhibant leur triste anatomie et en se livrant à des actes obscènes, mais aujourd’hui on bannit la liberté d’expression sous la seule accusation d’« antisémitisme » alors que les pires ignominies sont adulées et subventionnées par la pourriturocratie régnante.

Ainsi voit-on le ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, soutenir sans réserve la circulaire Valls et s’ériger en commissaire des arts et lettres, façon bolchevique, en décrétant que Dieudonné « n’est plus un comique », « n’appartient plus au monde du spectacle ». Sic.

C’est la même Aurélie Filippetti qui vient de nommer directeur du « centre dramatique national » de Montpellier Rodrigo Garcia, l’auteur de l’ignoble Golgota Picnic. Un « spectacle » qui aurait dû être interdit selon les critères mêmes d’Aurélie Filippetti : « Le rappel de la jurisprudence est essentiel : le respect de la dignité humaine fait partie de l'ordre public. » Non seulement la dignité humaine est horriblement bafouée dans Golgota Picnic, mais c’est aussi la dignité de tous chrétiens qui est piétinée de la plus ignoble façon. Mais on fait de Rodrigo Garcia un directeur de scène nationale, tandis qu’on interdit Dieudonné parce qu’un certain lobby veut sa peau.

Et Golgota Picnic n’est qu’un exemple. Le théâtre subventionné regorge de soi-disant « spectacles » qui sont des exhibitions scatologiques et pornographiques, où l’on copule sur scène, où l’on pisse sur un public de bobos ébahis, où le « respect de la dignité humaine » est autrement plus bafoué que dans les spectacles non subventionnés de Dieudonné.

Et François Hollande en personne, lors de ses vœux aux corps constitués, a avalisé la circulaire liberticide de son ministre de la Police idéologique et appelé les préfets à être « inflexibles ». Donc à être les relais diligents de la dictature qui s’abat sur le pays.

(Quant à Marine Le Pen, qui se dit « choquée » par Dieudonné, cela ne peut que faire sourire ceux qui ont connu l’époque, quand même pas si lointaine, du grand amour entre la direction du Front national et « Dieudo », quand des gens du siège national du FN collaient les affiches de « Dieudo », quand l’état major du FN assistait à son spectacle, quand on – mais oui, moi-même dans National Hebdo… - faisait la promotion croisée du voyage humanitaire de « Dieudo » et de Janny Le Pen en Afrique, quand Jean-Marie Le Pen était le parrain du dernier enfant de « Dieudo »… Personnellement cela m’est indifférent et m’amusait à l’époque – d’autant que l’un de mes premiers articles dans National Hebdo avait été une charge contre Dieudonné… Mais faire semblant aujourd’hui d’être outré par « Dieudo », c’est ridicule…)

Commentaires

Ce FN suit une pente très dangereuse, on voit de loin par qui il est infiltré.

Écrit par : Dauphin | 07 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

L'interdiction des scandales de Dieudonné est scandaleuse car elle n'est qu'un prétexte pour les fanatiques de la gauche, liberticide par essence depuis que la gauche existe. Les socialistes actuels sont bien pires, sectaires, haineux, imbéciles qu'à l'époque Mitterrand.

Mais on peut être choqué par les propos de Dieudonné : sa scatologie d'abord qui est permanente. Le geste qu'il affectionne est un mime de la sodomie, sodomie associée à un délicieux plat français, ce qui est choquant. Quant à dire que Patrick Cohen, même s'il l'a insulté et menacé, aurait dû finir dans les chambres à gaz, cela est choquant. Il ne faut pas se laisser aller à de tels propos (à l'époque courte où Dieudonné fréquenta un peu le FN sans y adhérer, il n'allait pas jusque là). Par ailleurs, le racisme antiblanc de Dieudonné est une réalité, ses attaques contre les Blancs des Antilles sont injustes.

Mais bon, les gens qui veulent interdire ses spectacles sont aussi ridicules qu'imbéciles. Ridicules car l'heure où l'insécurité explose, faire de la lutte contre un humoriste une priorité est aberrant. Imbéciles car jamais les vidéos de Dieudonné n'ont été aussi vues et ses propos entendus. On lui fait une énorme publicité. Mais au fond c'est peut-être ce que veut le système : que ceux qui s'opposent au système ressemblent à Dieudonné. Eh bien il faut s'opposer au système sans tomber dans ce piège.

De fait, la gauche craint le conflit des communautarismes car un conflit entre les milieux issus de l'immigration et la communauté juive ne correspond pas à son option "anti-français de souche chrétien". Mais il ne faut pas se réjouir non plus d'une importation en France du conflit israélo-palestinien.

Bref, tout cela est triste à tout point de vue.

Écrit par : P.R. | 07 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Cher P.R.,
Pour ma part je trouve même que c'est à pleurer... de rire !
Vous avez écrit : "Quant à dire que Patrick Cohen, même s'il l'a insulté et menacé, aurait dû finir dans les chambres à gaz, cela est choquant. Il ne faut pas se laisser aller à de tels propos..."

Il me semble que la vidéo en lien (https://www.youtube.com/watch?v=0r4YQ54PazA&bpctr=1389130238) répond parfaitement bien à vos inquiétudes...

Écrit par : TB | 07 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas ridicule,c'est tragique pour la France et pour ceux qui vont faire confiance à cette équipe.

Écrit par : amédée | 07 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.