Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vigile de la Nativité du Seigneur

Hódie sciétis, quia véniet Dóminus et salvábit nos : et mane vidébitis glóriam ejus. (1)

Aujourd’hui, vous saurez que le Seigneur va venir et qu’il nous sauvera. Et demain matin, vous verrez sa gloire.

Tóllite portas, principes, vestras : et elevámini, portæ æternáles, et introíbit Rex glóriæ. (2)

Portes, relevez vos frontons ! Soulevez-vous, portes éternelles, et le Roi de gloire fera son entrée.

Revelábitur glória Dómini : et vidébit omnis caro salutáre Dei nostri. (3)

La gloire du Seigneur sera révélée, et toute chair verra le Sauveur que Dieu nous envoie.

Crástina die delébitur iníquitas terræ : et regnábit super nos Salvátor mundi. Allelúia. (4)

Demain sera effacée l’iniquité de la terre et sur nous régnera le Sauveur de l’Univers. Alléluia.

 (1) Invitatoire des matines, introït de la messe, première partie du graduel et deuxième antienne des heures, inspiré d’Exode 16, 6-7.

(2) Antienne de l’offertoire, psaume 23, 7.

(3) Antienne de la communion, Isaïe 40, 5.

(4) Quatrième antienne des heures et Alléluia de la messe quand elle tombe le dimanche, inspiré de Daniel 9, 24 et Michée 4, 7.

Lien permanent Catégories : Liturgie 1 commentaire

Commentaires

  • Bonsoir, "La gloire du Seigneur sera révélée, et toute chair verra le Sauveur que Dieu nous envoie." Belles paroles, mais en attendant, le massacre continue, sans que personne ne songe un instant à lever le petit doigt. Comment expliquer que le président de la Conférence des Évêques de France ne réponde pas au courrier suivant?: Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD Condé sur Noireau le 10 novembre 2013 10 rue Lavoisier 14110 CONDE SUR NOIREAU Tél : 02 31 69 44 28 Email : louis.jacques-francois orange.fr à Son Eminence l’Evêque Georges PONTIER Président du Conseil des Evêques de France Archevêché 4 place du Colonel-Edon 13007 Marseille Objet : Demande de collaboration Éminence, J’ai lu avec intérêt la déclaration que vous avez faîte pour clôturer la conférence des Evêques réunis à Lourdes, dont je reproduis un passage, ci-dessous : « Des médecins, des infirmières, des psychologues, de nombreux prêtres, des membres d’associations confirment ce même constat : avorter n’est pas banal, avorter ne laisse pas indemne, avorter n’élimine pas qu’un amas de cellules. La femme enceinte sait bien qu’elle porte une vie humaine en son commencement. Il s’agit bien de cela. Il n’est pas aisé pour bien des praticiens de faire de l’avortement un acte thérapeutique. On ne peut se satisfaire de le ramener à une manière de réparer les dysfonctionnements d’une contraception inefficace ou de le proposer comme la seule solution possible face à une nouveauté inattendue et perçue comme dérangeante. Il n’est pas porteur de liberté profonde pour la femme. Aucune d’entre elles ne devrait vivre ces moments dans la solitude, la précipitation ou les pressions de toutes sortes. Nous savons que des lieux d’écoute se multiplient. Nous encourageons tous ceux qui s’y emploient. Il reste encore bien du chemin à faire pour qu’une culture de la vie l’emporte. » Je me porte partie prenante pour prolonger l’accueil au-delà des bonnes paroles de l’écoute, car, je sais que tous nos problèmes d’accueil des femmes en difficultés, ne se résoudront que par l’intercession à Notre Père du Ciel. Moi-même, je tente, depuis maintenant 3 ans, de monter une association pour accueillir les femmes enceintes en difficultés, et cela sans succès. Je vous livre, ci-dessous, le bût que je mettais fixé : S.O.S. Bouteille à la mer ! Bouteille à la mer ! B … Depuis maintenant, bientôt 3 ans, j’essaie de rassembler des chrétiens de bonne volonté pour former une équipe, afin d’accueillir des femmes enceintes en difficultés. Et cela sans succès. Le temps de DIEU ne semble pas venu. Mais pendant ce temps, rien que dans notre beau Pays de France, nous tuons dans le ventre de leur maman, au bas mot, 45 bébés à l’heure ! Je ne sais ce que cela vous fait, à moi cela me fait frémir et dresser les cheveux sur la tête. Car enfin, nous les chrétiens, nous savons pertinemment bien que nous sommes sous le regard du Père Eternel et que nous aurons, bientôt, des comptes à rendre de nos actions pour sauver Toutes vies humaines. Que répondrons-nous à la question, quand nous serons interrogés sur nos actes ? De bonnes paroles, bien sûr, nous en aurons prodigués, mais des actes ? Alors, s’il vous plaît, je vous en supplie, répondez à ce SOS, pour en sauver au moins quelques-uns. Voilà ma proposition : Pour répondre à la prière de Sa Sainteté le Pape Benoît XVI, du jour de Grâce 27 novembre 2010. Qui disait entre autres, à DIEU : » Donne une charité créative aux administrateurs et aux financiers, pour qu’ils sachent pressentir et promouvoir des moyens suffisants afin que les jeunes familles puissent s’ouvrir sereinement à la naissance de nouveaux enfants. » Avec l’aide de l’ESPRIT-SAINT, j’ai décidé d’ouvrir une structure de vie pour accueillir les femmes enceintes en difficultés, pour qu’elles puissent mener à bien leur grossesse. Elle se nommera : ‘LA GRÂCE DES BEATITUDES’. Pour se faire, je viens d’acquérir 270 m2 d’appartement à Saint Georges -61-. Afin de lutter contre ce fléau épouvantable qu’est l’avortement et pour promouvoir la VIE de la conception à la mort naturelle, avec l’aide de DIEU, j’ai décidé de mettre sur pied une organisation du type loi 1901. Je souhaiterais qu’elle soit rattachée à une structure de l’Eglise Catholique. Pour mettre sur les rails le projet, je suis à la recherche de plusieurs personnels bénévoles. C’est pourquoi, je vous sollicite personnellement, ou votre organisation diocésaine, pour savoir si vous pouviez m’aider dans ces démarches. Je recherche donc : 1 Prêtre catholique (en activité ou à la retraite) 1 Directeur, éventuellement à la retraite. 1 Gestionnaire – idem - 1 Secrétaire – idem - 2 ou 3 Infirmières ou Sages-femmes – idem - Vous comprendrez que je recherche des personnels Catholiques pratiquants. Maranatha ! Merci ! JFL P.S : De grâce, en ces jours où nous allons fêter la Nativité de Notre Seigneur JESUS-CHRIST, s’il vous plaît, vu l’urgence de la situation, sachez ouvrir généreusement votre cœur de chrétien, pour répondre à ce S.O.S. Ce message est passé sur plusieurs sites sans résultat. C’est pourquoi, tout en poursuivant mes contacts et mes investigations, je vous propose d’étudier la possibilité d’accueillir, personnellement, une femme enceinte et en difficulté de vos connaissances. Je m’engage à la suivre personnellement le temps de sa grossesse ou de sa post-grossesse. Merci pour l’action admirable que vous menez dans l’accueil de la Vie naissante. En union de prière, Éminence, en attendant votre réponse, je vous salue fraternellement dans Notre Seigneur JESUS-CHRIST. Que DIEU continue de bénir votre ministère! Je vous rappelle que cette nuit même nous allons fêter la Nativité de Notre Seigneur JESUS-CHRIST. Le Fils de DIEU quand même! Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

Écrire un commentaire

Optionnel