23 décembre 2013

Nouveau blasphème des Femen : l’Agrif porte plainte

Une Femen a mimé un avortement et uriné, devant le maître autel de La Madeleine à Paris. L’AGRIF engage une nouvelle plainte contre les Femen pour injures aux chrétiens.

D’autre part, l’AGRIF, dont la pétition exigeant la dissolution des Femen a recueilli plusieurs milliers de signatures, demande à cette fin une audience au Ministre de l’Intérieur.

Dans le même communiqué, Bernard Antony signale qu’une discothèque de Bellegarde-en-Forez fait sa promotion par la diffusion d’une vidéo consistant en une abominable parodie de la Nativité frappée de l’inscription « Sodomize me ».

Commentaires

une bonne raclée serait surement plus efficace qu'une plainte en justice, au risque d'émouvoir les bonnes âmes

Écrit par : théofrède | 24 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

Oui, mais il est interdit de taper sur des agents du gouvernement en mission occulte. La justice les protège de façon très pointilleuse. Autrement, il n'y aurait plus de provocation des Femen

Écrit par : Dauphin | 25 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

Ce qui est très étonnant,c'est qu'aucun fidèle jusqu'à présent pris d'une sainte colère incontrôlable n'est pas massacré ces possédées.

Écrit par : amédée | 26 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

Les Français sont encore galants: on ne frappe pas une faible femme

Écrit par : Dauphin | 26 décembre 2013

ils ne s'agit pas de faibles femmes, il s'agit de putains exhibitionnistes; ne mélangeons pas les genres

Écrit par : théofrède | 27 décembre 2013

n'ait pas massacré ces possédées et cela est en dehors de la galanterie,d'ailleurs toutes ces femen pratiquent des sports de combat.

Écrit par : amédée | 26 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

C'était de l'humour au 3e degré
Bien sûr qu'elles sont entraînées, payées et formées comme des terroristes. Mais les commanditaires, financeurs et complices sont des terroristes puissance dix.

Écrit par : Dauphin | 26 décembre 2013

L'hypothèse du satanisme n'est pas à rejeter. Le psychisme de ces femmes doit être lourdement perturbé. Les Renseignements Généraux ne peuvent-ils prévoir ces sacrilèges? . Des enquêtes de police sont-elles diligentées? . Le Ministère de l'intérieur est fort peu loquace. Ces actes répugnants et dégoutants s'inscrivent dans le contexte de l'antichristianisme ambiant, de la décomposition des liens sociaux et de la corruption généralisée des mœurs avec en toile de fond l'idéologie antireligieuse du pouvoir. Les démons se déchainent; Ne devrions nous pas réciter à nouveau la prière à Saint-Michel en conclusion de chaque Messe?

Écrit par : Christian | 26 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

Ministère de la justice: complice
Police: a des ordres de les laisser agir et même de les protéger .

Écrit par : Dauphin | 26 décembre 2013

L'exorcisme du pape Léon XIII paraît indiqué.

Écrit par : amédée | 26 décembre 2013

Il n'y a plus de faible femme depuis qu'il a été déclaré l’égalité des sexes !
Donc, si elle reçoit des tartes à 5 doigts pleine poire, il n'y a pas de non-respect d'une femme.
- La justice les protégés, OUI, mais pas toujours, et il doit sûrement y avoir des moments de solitude, peut-être que sa protection aura la bonne idée de regarder ailleurs ?!
- Il est fort probable que la police est reçue l'ordre de ne rien faire SAUF si un fidèle prend un coup de sang et essaie de lui faire passer un mauvais ¼ h, là je ne serai pas surpris qu'il y ait intervention pour la protéger !

Écrit par : Maurice | 26 décembre 2013

Répondre à ce commentaire

Rétablissons la Sainte Inquisition !
Jetons au bûcher toutes ces sorcières sataniques !

Écrit par : Gilles Hutereau | 02 janvier 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire