Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La vérité de la conjugalité

Jeanne Smits a traduit une remarquable conférence du cardinal Caffarra, archevêque de Bologne, sur le mariage. Ce texte est manifestement nourri de la « théologie du corps » de Jean-Paul II, un apport très important, qui n’a pas encore été assez étudié, et dont on constate ici qu’il est d’une actualité plus cruciale qu’à l’époque où cet enseignement fut délivré.

Lien permanent Catégories : Famille 7 commentaires

Commentaires

  • Existe-t-il un document "universitaire" présentant cette "théologie" ou doit-on se contenter d'une découverte empirique sur les différents écrit du Saint Père?

  • "Homme et femme il les créa" éditions cerf. Bien à vous, H. Soleil

    Écrit par : Soleil

  • Il s'agit d'une longue série de catéchèses du mercredi, qui ont été en effet réunies en volume au Cerf, et que vous pouvez trouver également sur la toile, notamment ici : http://www.theologieducorps.fr/tdc/theologie-du-corps-catecheses

    Écrit par : Yves Daoudal

  • Dans ce dossier du mariage,il faut être primaire et dire non et ne pas s'embarquer dans des exégèses qui ne servent à rien sauf à apporter de l'eau au moulin de tous ces invertis.

  • Personne ne vous empêche d'être primaire, mais on a le droit aussi de vouloir réfléchir, surtout quand c'est en rapport direct avec les premières pages de la Révélation.

    Écrit par : Yves Daoudal

  • Daoudal,je n'ai pas besoin de réfléchir aux premières pages de la Révélation,je suppose que c'est la Genèse,pour savoir qu'on ne marie pas un homme avec un homme et une femme avec une femme. Je suis Jeanne Smits tous les jours sur son blog et je la complimente de combattre contre l'avortement,l'euthanasie,la théorie du genre,le mariage homo entre autres;elle rend un immense service aux chrétiens et pour cela elle ira certainement au Paradis;elle est beaucoup moins pertinente par contre sur des sujets de politique française en apportant son soutien à des personnes athées ou agnostiques mais c'est son problème et je peux me tromper. Quant à moi sur toutes ces questions,dès le début ,je dis non et je ne m'engage plus dans des polémiques qui ne servent à rien et c'est valable pour des membres de ma famille proche. A quoi bon si Dieu n'est pas dans leur coeur!

Écrire un commentaire

Optionnel