Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Prix Nobel de la paix…

Lorsque Tawakkul Karman, l’égérie yéménite du « printemps arabe » avait été honorée du prix Nobel de la paix, j’avais expliqué dans Daoudal Hebdo qui elle était : une militante islamiste du parti Islah, dont l’un des chefs est Abdul Majid al Zindani, ancien conseiller de Ben Laden, dont la maison était l’une des trois cachettes d’Anouar al-Aoulaki, le chef d’Al Qaïda au Yemen, tué par un drone américain peu avant l’attribution du Nobel de la paix.

Le directeur de la rédaction du Yemen Times écrivait, non dans son journal, mais sur un site internet :

« Parmi les plus notables réussites législatives d’Islah au Parlement du Yémen il y a le report sine die de l'adoption d'une loi fixant un âge légal pour le mariage. A la suite des histoires d’hommes ayant épousé des petites filles, le Parlement s’est lui-même chargé de rédiger une loi pour fixer un âge légal de mariage afin de protéger les droits des filles yéménites. Beaucoup de membres du parti Islah ont cité comme un modèle approprié  le mariage du prophète Mahomet à six ans avec Aisha, suivi d’une brève période d’attente pour consommer le mariage… »

On ne s’étonne donc pas que Tawakkul Karman ait été vue ces derniers temps dans les manifestations des Frères musulmans en Egypte.

De façon tellement visible qu’elle a été interdite d’entrée sur le territoire et que, hier, elle a dû reprendre l’avion qui l’amenait du Yemen.

Les Frères musulmans protestent contre une mesure qui montre une fois encore le retour du régime Moubarak et sa répression contre les islamistes.

On attend avec intérêt les réactions occidentales, notamment du comité Nobel.

Dans l’immédiat, c’est le silence absolu…

P.S. Plusieurs ambassades occidentales ont été fermées au Yémen, par crainte d'attentats. D'attentats d'amis de la dame...

Lien permanent Catégories : Dans le monde, Islam 1 commentaire

Commentaires

  • Bravo et merci pour ce scoop. Voilà ce que la bonne presse et les organisations internationales nous présentaient comme une figure emblématique de cette farce qu'est le " printemps arabe".

Écrire un commentaire

Optionnel