Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L’Egypte à la dérive

Depuis le 4 mars s’étend dans toute l’Egypte une grève des policiers, qui protestent contre la « politisation » de la police, c’est-à-dire la nomination, à tous les postes de commandements, de fidèles des Frères musulmans. Et contre le fait qu’on leur demande de protéger en priorité, non les honnêtes citoyens, mais les dirigeants du parti islamiste.

Des manifestations ont eu lieu en divers endroits, notamment au Caire, à Assiout, à Louqsor, ou même devant la résidence du président Morsi.

Lien permanent Catégories : Dans le monde 1 commentaire

Commentaires

Écrire un commentaire

Optionnel