13 décembre 2012

Au fait c’était samedi et dimanche dernier…

C’était le lancement de la fête de Hanoukka. Avec allumage, par le grand rabbin de France, d’un chandelier géant à 7 branches sur le champ de Mars à Paris. Et de quatre autres rien qu’en Seine-et-Marne en des lieux publics, selon Le Parisien. A Pontault-Combault c’était comme d’habitude dans le jardin de l’hôtel de ville. (Tandis qu’à Paris le maire a interdit la crèche de Noël sur le parvis de l’Hôtel de Ville dès qu’il est entré en fonctions.)

Vous avez entendu crier les farouches gardiens de la laïcité ?

Car l’érection de symboles religieux est interdit sur les lieux publics, dit la loi de 1905. Article 28 : « Il est interdit, à l'avenir, d'élever ou d'apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l'exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions. »

Il n’y a pas eu la moindre remarque. Nulle part. Même pas à Riposte laïque…

Ah oui, c’est vrai, dans la loi de 1905, quand on lit « religieux », il faut comprendre « catholique »…

Commentaires

J'ai le plaisir de vous signaler une intervention semblable à Aix-en-Provence. A la tombée de la nuit, entre la Place de la Rotonde et les Allées Provençales, noires de monde en raison des très nombreux magasins, un groupe de 10 personnes (pas plus) a assisté à "l'allumage" du gigantesque chandelier et entonné des prières... J'avoue avoir eu du mal à y croire...
Je crois que je vais me fendre d'un courriel pour m'enquérir de la place de la crèche...
C'est toujours un plaisir de vous lire.

Écrit par : Herbe de Provence | 13 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

C'est honteux, et scandaleux...

si ça avait été un symbole musulman on aurait vu débarquer tous les crétins du FN et de l'UMP

Laïcité à deux vitesses comme d'habitude,

et dans un pays à tradition chrétienne il est curieux de voir la place du judaïsme dans l'espace public.

Quand à Paris des musulmans ont prié dans les rues ça fait un tollé monumental qui a par la suite été instrumentalisé,

là, ça fait, RIEN...

l'idée de faire un référé devant le tribunal administratif contre la ville d’Aix pour non respect de la loi de 1905 me démange de plus en plus

Écrit par : sab | 13 décembre 2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire