Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les droits de la lesbienne contre les droits du musulman

Ça se passe à Toronto. Une lesbienne se rend chez un coiffeur pour hommes parce qu’elle veut une coiffure virile. Le coiffeur est musulman et dit qu’il n’a pas le droit de toucher une femme qui n’est pas de sa famille.

La lesbienne porte plainte.

Pour la Commission des droits, ce sont deux « droits » qui s’opposent : antidiscrimination contre liberté religieuse.

Est-ce la lutte contre l’homophobie ou la lutte contre l’islamophobie qui va gagner ?

En attendant le verdict, tous les détails de l’affaire sont ici.

 

Lien permanent Catégories : Antiracisme, Islam 2 commentaires

Commentaires

  • Un exemple en France et sans qu'il s'agisse de musulman et sans que cela se soit fini en procès. Une jeune femme a repris le magasin de coiffeur pour hommes (le prédécesseur était un homme). Elle a continué à avoir une boutique coiffeur pour hommes. Un jour une dame, effectivement qui voulait une coiffure virile ,et accompagnant un de ses garçons lui a demandé de passer sur le fauteuil à son tour. Réponse de la coiffeuse pour hommes: Je suis inscrite au registre du commerce comme coiffeur pour hommes je ne peux pas m'occuper de vous, même pour vous faire une coupe "garçon". Et la situation en est restée là très sereinement, la "cliente" tout comme la commerçante se sont quittées en bonne intelligence. Peut-être que par la suite la personne "refoulée" a préféré aller dans une boutique de coiffure "mixte", mais c'est la loi du marché et de la libre concurrence. Effectivement maintenant les commerçants ne seront plus libres...et les clients se verront imposer des achats non "discriminatoires" car tout choix est par nature discriminatoire. C'est comme cela qu'une dictature s'installe...

  • Ça devait arriver,mais aux dernières nouvelles,en occident ce sont les homosexualistes qui ont TOUS les droits!!!!

Écrire un commentaire

Optionnel