17 septembre 2012

Le maire scie la croix

Un conseiller municipal de Brou (Eure-et-Loir) a fait remarquer que la croix du portail du nouveau cimetière était illégale. Le maire s’est renseigné, et, en effet, selon la loi de 1905, il est interdit d’apposer des signes religieux dans les espaces publics. Il a donc fait scier la croix. A nom de la tolérance, a-t-il souligné.

A remarquer que selon Mgr Aupetit ce serait « encore un cas de laïcité mal comprise, virulente et discriminatrice ». On croyait pourtant que pour nos évêques la loi de 1905 ne posait aucun problème à l’Eglise et aux chrétiens...

 

Commentaires

C'est "illégal" si c'est érigé après le 9 décembre 1905, date de la loi. Les monuments érigés avant le 9 décembre 1905 restent légaux.

Cette disposition de loi, évidemment arbitraire, est contraire à la liberté religieuse du peuple français et d'ailleurs contraire au Pacte international relatif aux droits civils et politiques de 1966. Elle n'a donc de "loi" que le nom. Elle n'a aucune existence légale ni au regard des droits de l'homme (droit naturel), ni au regard de l'ordre public international positif.

Écrit par : Denis Merlin | 17 septembre 2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire