Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Eh oui...

Un correspondant de Paix liturgique:

"Ce mois d'août, avec la grâce de Dieu et sous l'action du Père de Frileuze, curé de l'ile d'Yeu depuis un an, la Messe selon la forme traditionnelle a été célébrée tous les dimanches du mois et le 15 août dans l'île."

Ceci explique cela...

Lien permanent Catégories : Eglise, médias 2 commentaires

Commentaires

  • La Messe traditionnelle n'offre pas aux paroissiens engagés la possibilité des lectures, ni celle de donner la communion, ni de concocter une revue de presse larmoyante dite prière universelle, il n'y a pas d'animatrice, en bref on n'y fait plus Église ensemble ; il est logique que ces paroissiens engagés et autres individus en quête de reconnaissance sociale en soient les ennemis acharnés. Le gros problème est que ces individus ont réussi à s'incruster au sein de diverses structures paroissiales et diocésaines. Le cas de l'île d'Yeu est remonté jusqu'à nous grâce à un nom magique ne pouvant qu'éveiller l'indignation citoyenne de tout journaliste vigilant, mais je suis convaincu que de nombreux cas semblables restent ignorés.

Écrire un commentaire

Optionnel